Durabilité de l'agriculture - Qui la définita?

Le mot « durabilité » est l'un de ces mots qu'on utilise à toutes les sauces et qui a des sens différents selon qui l'on est et qui l'on veut représenter. Les environnementalistes l'utilisent, les grosses entreprises l'utilisent et les personnes ordinaires l'utilisent. Mais que signifie vraiment le terme durabilité et pourquoi est-il important de savoir comment il est défini? Le mot durabilité est le nom formé à partir de l'adjectif durable. Voici une traduction libre de la définition que donne le dictionnaire Merriam-Webster en ligne à « sustainable », l'équivalent anglais de « durable »: 1. capable de se maintenir; 2. a. se dit d'une méthode de récolte ou d'utilisation d'une ressource qui vise le maintien de la ressource et qui évite de lui causer un tort permanent <techniques durables>, <agriculture durable> <développement durable>; et 2.b. se dit d'un mode de vie comportant l'utilisation de méthodes durables <société durable>.

Durabilité de l'agriculture

Ma définition de durabilité de l'agriculture implique l'interrelation de facteurs agronomiques, économiques, environnementaux et sociaux, qui débouche sur une « agriculture performante »(figure 1). Tous ces facteurs interviennent au sein d'une relation dynamique en évolution constante. Même si la performance peut parfois être au rendez-vous sans un équilibre entre ces facteurs, cette performance sera vraisemblablement superficielle et entachée de répercussions à long terme.

Représentation de la dynamique sous-jacente à une agriculture performante

Figure 1. Représentation de la dynamique sous-jacente à une agriculture performante

Si vous demandez à un agriculteur comment se porte l'agriculture de nos jours, il vous dira sans doute qu'elle ne s'est jamais portée aussi bien ou quelque chose du genre. Il soulignera les cours intéressants des denrées, les rendements à la hausse, les innovations au niveau du matériel et de la technologie et les valeurs foncières à la hausse comme autant de facteurs favorables aux volets agronomiques et économiques d'une agriculture performante.

Qu'en est-il des autres volets d'une agriculture performante? Dans le cadre actuel, négligeons-nous les volets environnementaux et sociaux?

Durabilité environnementale

En parcourant l'Ontario rural ce printemps pour travailler auprès de producteurs à des projets de recherche sur le terrain, j'ai vu beaucoup de paysages ruraux. Ce qui saute d'abord aux yeux, ce sont les vastes superficies cultivées et les mastodontes qui sillonnent les champs et les routes. Au second regard, j'ai aussi remarqué une augmentation considérable du travail du sol. Dans certaines parties de l'ouest de l'Ontario, j'ai vu peu de champs de maïs et de soya cultivés suivant les méthodes du semis direct et du travail réduit du sol et très peu de résidus de culture dans les champs, sinon aucun. Cette situation est préoccupante quand on pense que les résidus permettent de réduire considérablement les risques d'érosion du sol (figure 2).

Influence d'une couche de résidus sur la réduction de l'érosion du sol

Figure 2. Influence d'une couche de résidus sur la réduction de l'érosion du sol

En raison des fortes précipitations reçues à la fin de mai, l'érosion en rigoles et l'érosion en nappes sur ces champs ont pris des proportions phénoménales. Même dans les zones où des pâturages et des cultures fourragères étaient incluses dans la rotation, l'ampleur de l'érosion était démoralisante (photo 1). Force est de constater qu'on a de moins en moins recours au semis direct et au travail réduit du sol (TRS), et ce, malgré la multiplication des études ayant démontré le peu de différences en termes de productivité, si tant est qu'il y en a une, entre le semis direct et le travail du sol suivant des méthodes traditionnelles (figure 3). Compte tenu des modèles de précipitations récents où les épisodes de pluie sont moins fréquents mais plus intenses, même les sols les mieux gérés sont vulnérables à l'érosion. Les pertes de sol surviennent également lorsque des sols secs sont exposés à des pratiques de travail du sol intensives. Pensez aux tempêtes de poussière du printemps dernier?

Durabilité sociale

Quelles sont nos responsabilités en tant que propriétaires fonciers privés et locataires? Nous sommes les gardiens et les responsables de terres, une ressource importante qui joue un rôle et peut comporter des avantages pour toute la société. Comment faire pour assurer le partage des routes, de l'eau et de l'air que nous utilisons tous?

Les entreprises et les organisations de la chaîne de valeur élaborent des programmes que les producteurs doivent respecter en tant que clients et vendeurs. Les secteurs de l'horticulture et de l'élevage ont déjà commencé à mettre en place des programmes reposant sur les principes HAACP. Ces programmes sont essentiellement des pactes sociaux! Nous payons cher pour mettre en œuvre certains de ces programmes, sans compter que nos acheteurs peuvent avoir des exigences différentes ou conflictuelles. Cependant, comme les producteurs agricoles primaires et entreprises connexes représentent un pourcentage de la population qui va en diminuant, nous devrons continuer de tenir compte du volet social dans la dynamique d'une agriculture performante.

Exemples récents de graves cas d'érosion dans des champs de l'Ontario

Figure 3. Exemples récents de graves cas d'érosion dans des champs de l'Ontario

Exemples récents de graves cas d'érosion dans des champs de l'Ontario

Figure 4. Exemples récents de graves cas d'érosion dans des champs de l'Ontario

Résultats d'essais de rendement du soya en Ontario à des fins de comparaison entre différents systèmes de travail du sol

Figure 5. Résultats d'essais de rendement du soya en Ontario à des fins de comparaison entre différents systèmes de travail du sol

Herse Great Plains Turbo-Till utilisée seulement en 2006-2007 (3 essais), coutres attachés au semoir de semis direct John Deere 1560.Bohner, 2013 (45 essais de 2003 à 2007)

J'ai récemment parlé avec M. Ralph Martin, Université de Guelph, Chaire de recherche sur la production alimentaire durable des Compagnies Loblaw limitée, et M. Terry Daynard, un agriculteur, écrivain et défenseur de l'agriculture bien connu. Ils ont tous les deux adopté une démarche globale à l'égard de la durabilité, qui intègre tous les volets d'une agriculture performante. Ils tissent des réseaux de personnes et d'organisations au sein des chaînes de valeur de l'agriculture pour permettre la création de plateformes agricoles durables et résilientes. Ils estiment tous les deux que si nous ne définissons pas nous mêmes ce que doit être la durabilité, quelqu'un d'autre le fera pour nous, et nous pourrions ne pas être satisfaits du résultat. Nous nous devons de passer de la parole à l'acte.

Voilà de quoi alimenter vos réflexions durant tout le temps libre dont vous disposez dans votre tracteur sur pilote automatique dans vos champs à perte de vue!


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424 1300
Courriel :ag.info.omafra@ontario.ca