Machinerie lourde et compactage du sol

De gros pneus et de faibles pressions de gonflage sont-ils le remède à tous les problèmes?

Pour les producteurs, le compactage du sol est un problème constant qu'ils cherchent à éviter autant que possible. L'élimination ou la réduction du compactage du sol repose sur plusieurs grands principes :

  1. confiner la circulation à l'intérieur des champs à des allées permanentes de manière à garder des zones libres de circulation pour la culture;
  2. éviter de rouler sur des sols détrempés sensibles au compactage;
  3. utiliser de la machinerie présentant des charges à l'essieu plus faibles;
  4. accroître l'aire de contact en utilisant des pneus à carcasse radiale, de plus gros pneus, un plus grand nombre de pneus ou des chenilles;
  5. réduire la pression de gonflage des pneus.

Des efforts considérables ont été consentis par les fabricants de machinerie au titre de deux de ces principes, à savoir augmenter la taille des pneus et réduire les pressions de gonflage. Ces efforts ont permis de diminuer l'aire de contact au sol et, par conséquent, l'orniérage et le compactage. La figure 1 illustre comment, pour un camion-citerne rempli de fumier au maximum de sa capacité, on obtient une aire de contact accrue et une ornière moins profonde de 10 cm avec des pneus à carcasse radiale sous une pression de gonflage de 18 lb/po² (à gauche) qu'avec des pneus à carcasse diagonale sous une pression de gonflage de 32 lb/po² (à droite).

Aires de contact et profils de compactage pour un camion citerne Husky de 8 000 gallons rempli de fumier au maximum de sa capacité (environ 21 000 lb/pneu) chaussé de pneus à carcasse radiale Alliance Agri-Transport 35,5LR32 sous une pression de 18 lb/po² (à gauche) et de pneus à carcasse diagonale Firestone ANS Tractor 35,5L-32 sous une pression de 32 lb/po² (à droite)

Figure 1. Aires de contact et profils de compactage pour un camion citerne Husky de 8 000 gallons rempli de fumier au maximum de sa capacité (environ 21 000 lb/pneu) chaussé de pneus à carcasse radiale Alliance Agri-Transport 35,5LR32 sous une pression de 18 lb/po² (à gauche) et de pneus à carcasse diagonale Firestone ANS Tractor 35,5L-32 sous une pression de 32 lb/po² (à droite). (Courtoisie de Sam Bradshaw, Ontario Pork, et de 2013 North American Manure Expo.)

Dans des études de compactage bien connues effectuées à l'Ohio State University, on a obtenu un compactage moins important avec un tracteur à quatre roues motrices chaussé de pneus sous des pressions de 6 et de 7 lb/po² qu'avec un tracteur à deux chenilles. Cependant, le même tracteur utilisé avec des pneus sous une pression de 24 lb/po² a donné lieu au pire compactage de l'expérimentation. Cela montre hors de tout doute comment on peut réduire les risques de compactage avec des pneus à aire de contact accrue sous des pressions de gonflage spécialement adaptées à la charge à l'essieu. La figure 2 illustre comment on réduit la pression de gonflage d'un pneu à carcasse radiale sur un camion-citerne rempli de fumier au maximum de sa capacité afin d'atteindre le minimum de force portante requise lorsqu'on passe de la vitesse sur route (40 lb/po² à 25 milles à l'heure) à la vitesse au champ (18 lb/po² à 5 milles à l'heure). L'ajustement du gonflage des pneus en bordure des champs afin d'assurer une plus grande flottaison des pneus aux vitesses d'avancement inférieures dans les champs est chose courante en Europe depuis des années, mais cette pratique ne fait que commencer en Ontario.

Aires de contact d'un pneu à carcasse radiale Alliance Agri-Transport 35,5LR32 installé sur un camion-citerne Husky de 8 000 gallons rempli de fumier au maximum de sa capacité (environ 21 000 lb/pneu) sous des pressions de gonflage de 40, de 28 et de 18 lb/po².Aires de contact d'un pneu à carcasse radiale Alliance Agri-Transport 35,5LR32 installé sur un camion-citerne Husky de 8 000 gallons rempli de fumier au maximum de sa capacité (environ 21 000 lb/pneu) sous des pressions de gonflage de 40, de 28 et de 18 lb/po².Aires de contact d'un pneu à carcasse radiale Alliance Agri-Transport 35,5LR32 installé sur un camion-citerne Husky de 8 000 gallons rempli de fumier au maximum de sa capacité (environ 21 000 lb/pneu) sous des pressions de gonflage de 40, de 28 et de 18 lb/po².

Figure 2. Aires de contact d'un pneu à carcasse radiale Alliance Agri-Transport 35,5LR32 installé sur un camion-citerne Husky de 8 000 gallons rempli de fumier au maximum de sa capacité (environ 21 000 lb/pneu) sous des pressions de gonflage de 40, de 28 et de 18 lb/po². (La machinerie est une courtoisie de Husky Farm Equipment et d'Alliance Tire Group.)

Charge totale imposée aux essieux

L'exposé qui précède passe peut-être sous silence le fait que le compactage du sol, surtout à quelques centimètres sous la surface du sol, est aussi fonction de la charge totale imposée aux essieux. De gros pneus présentant de faibles pressions de gonflage n'éliminent pas les risques de compactage découlant de charges totales très importantes. De gros pneus peuvent en effet réduire l'orniérage ou le lissage, mais la distribution de la pression sous ceux ci peut toujours avoir un impact négatif sur la structure du sol.

Le compactage du sol est un problème qui peut avoir des répercussions coûteuses et désastreuses sur le rendement. Des efforts devraient être consentis pour éliminer la cause de ce problème. Des pneus appropriés et des pressions de gonflage correctement ajustées peuvent réduire considérablement le compactage du sol. Il s'agit au moins d'une partie de la solution aux menaces de compactage du sous-sol auxquelles nous faisons face dans un monde où la charge à l'essieu ne cesse d'augmenter.

 


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca