Cultures de couverture d'intérêt et leur gestion

Cultures de couverture d'intérêt en fin de saison

Vous n'avez pas eu la chance de semer une culture de couverture après une culture céréalière? Vous avez récolté votre maïs à ensilage et vous voulez un couvert végétal durant l'hiver? Votre récolte de haricots comestibles ou de soya a été hâtive? Vous avez encore la possibilité de semer une culture de couverture pour protéger le sol durant l'hiver, l'enrichir de matière organique, produire un peu d'aliments pour les animaux ou améliorer la structure du sol.

À cette période de l'année, le choix d'une culture de couverture dépend en bonne partie de ce qui reste de la saison de croissance avant la date normale de la gelée meurtrière. Si la date prévue du semis tombe :

1. plus de six semaines avant la gelée meurtrière, il est possible de semer de l'avoine, du radis, du ray-grass annuel et un certain nombre de cultures de couverture semblables. Comme la période de croissance sera brève, veillez à obtenir la semence à bon compte, car le gain attendu sera inférieur à ce qu'il aurait été si la culture de couverture avait été semée en août;
2. moins de six semaines avant la gelée meurtrière, les seules possibilités sont le seigle et les céréales d'automne. Ces cultures poursuivront leur croissance tout l'automne et même au printemps si on le souhaite. Les autres cultures de couverture n'auraient pas le temps de pousser suffisamment pour procurer un gain appréciable.
N'oubliez pas les mélanges de cultures de couverture, car ils présentent parfois plus d'avantages que les cultures pures. Utilisez un semoir à grains pour une levée plus rapide.

Gestion de la croissance et destruction de la culture

Les cultures de couverture peuvent offrir bien des avantages, mais elles peuvent aussi engendrer certains problèmes si l'on n'y prend garde. Certaines cultures de couverture, surtout celles qui sont semées tôt, peuvent être très prolifiques, un point apprécié si elles sont destinées à nourrir les animaux. Par contre, si l'on n'a pas prévu le coup et qu'on ne l'a pas détruite à l'automne, la culture de couverture peut nuire à la culture suivante. Le tableau qui suit présente, pour un certain nombre de cultures de couverture, les pratiques de gestion préconisées pour l'automne ou le printemps suivant.

Culture de couverture Stade de croissance Pratique
Avoine Hauteur de 1-2 pi
(30-60 cm)
Détruite par l'hiver;
ne laisse qu'une faible quantité de résidus
  Épiaison Fauchage requis pour la gestion des résidus, de la maturité ou de la décomposition, ou pour la récolte si on veut la servir aux animaux
Radis oléagineux Rosette Meurt l'hiver après
plusieurs nuits sous les - 3 °C
  Floraison Fauchage requis pour éviter la montée à graines
Trèfle Floraison Travail du sol ou
herbicides nécessaires à sa destruction
    Nota : si des mauvaises herbes sont
en fleurs, coupez-les pour les empêcher de
monter à graines
Seigle ou céréales d'automne Tallage; aucune épiaison sans
vernalisation
Travail du sol ou
herbicides nécessaires à leur destruction

Tableau 1 - Cultures de couverture - Pratiques préconisées


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca