Utilisation des pâturages

Le pâturage est un moyen efficace et peu coûteux de nourrir les animaux d'élevage, mais il nécessite une bonne gestion des fourrages et des animaux d'élevage. Cette bonne gestion permet d'optimiser la croissance des fourrages et leur utilisation par les animaux. Vous devriez gérer vos pâturages dans le but d'y faire pousser autant d'herbe que possible et ne laisser vos animaux s'en nourrir qu'au moment où l'herbe atteint des quantités et des valeurs nutritives optimales et produit un minimum de pertes. La proportion de l'herbe effectivement consommée et utilisée par vos animaux mis au pâturage aura une incidence sur l'efficacité et la rentabilité de l'exploitation de vos pâturages. Produire de l'herbe en abondance ne sert à rien si les animaux d'élevage ne l'utilisent pas.

Facteurs influant sur l'utilisation des pâturages

  • Des herbes hautes et d'un état de maturité trop avancé ne sont pas efficacement utilisées, car les animaux ont du mal à les brouter et à les digérer.
  • Si les herbes sont trop courtes (moins de 5-7 cm), les animaux d'élevage sont incapables de s'en saisir et doivent donc passer plus de temps à se déplacer pour se nourrir.
  • Les fourrages contaminés par des matières fécales ou de l'urine ne sont pas consommés.
  • Les fourrages piétinés ou couchés sont moins susceptibles d'être consommés.

Quand un pâturage comporte une grande variété de plantes à brouter, l'espèce la plus appétente est consommée et les espèces qui le sont moins sont laissées pour compte. Ces dernières poursuivent leur croissance et finissent par dominer le pâturage.

Moyens d'améliorer l'utilisation des pâturages

  • Réduire au minimum la surface broutée et la quantité d'herbe disponible au même moment augmente la proportion d'herbe fraîche à la disposition des animaux.
  • Opter pour des enclos de petites tailles diminue le piétinement et les distances à parcourir et laisse plus de temps pour le broutage et le repos.
  • Fournir de l'eau dans l'enclos réduit au minimum le temps que les animaux passent loin des pâturages où vous souhaitez les voir brouter.
  • S'il y a dans le champ une quantité considérable de galettes de fumier non décomposé, un passage de la herse permet de les briser et d'accélérer leur décomposition. Les animaux qui se nourrissent d'herbe ayant atteint le stade de croissance optimal produisent un fumier plus mou qui ne formera pas de galettes séchées.
  • Si le pâturage contient des plantes à maturité et des mauvaises herbes, les faucher peut améliorer l'utilisation du pâturage.
  • Faire paître les animaux dans un nouvel enclos ou dans un enclos où pousse de l'herbe fraîche permet aux animaux d'être plus vite rassasiés et de passer plus de temps à se reposer et moins de temps à déambuler à la recherche d'une autre bouchée d'herbe appétente.
  • Accroître l'ingestion de fourrages de haute qualité, car un aliment riche en fibres au détergent acide (ADF) diminue la prise alimentaire en ralentissant le transit gastro-intestinal.

Nombre d'enclos et fréquence des déplacements entre enclos

Les facteurs qui influent sur l'utilisation des pâturages sont les suivants :

  • le nombre d'enclos;
  • la fréquence des déplacements entre enclos.

Voici des résultats tirés du Forage Field Guide publié par le service de vulgarisation de l'Université Purdue :

  • avec un système à 1 enclos, le taux d'utilisation du fourrage est de 40 %;
  • avec un système à 4 enclos, il est de 45 %;
  • avec un système à 8 enclos, il est d'environ 60 %;
  • avec un système à 12 enclos, il est d'environ 65 %;
  • avec un système à 24 enclos et plus, il augmente à près de 75 %.

L'augmentation est énorme, et la productivité de vos pâturages s'en trouve presque doublée!

En augmentant le nombre de vos enclos, vous augmentez la fréquence des déplacements de vos animaux vers des enclos où pousse de l'herbe fraîche.

De plus, selon le Forage Field Guide publié par le service de vulgarisation de l'Université Purdue, en déplaçant les animaux d'élevage dans un nouvel enclos où pousse de l'herbe fraîche :

  • tous les 3 jours, on obtient un taux d'utilisation de 70 %;
  • tous les 7 jours, on réduit le taux d'utilisation à 50 %;
  • tous les 14 jours, on obtient un taux d'utilisation de seulement 40 %.

L'augmentation du nombre d'enclos va de pair avec l'augmentation du nombre de déplacements entre enclos.

De cette manière, on allonge la période de repos pendant laquelle l'herbe peut se régénérer après le broutage et on obtient de l'herbe fraîche plus abondante pour le prochain broutage.

En prendre la moitié et en laisser la moitié

Les taux d'utilisation dont il est question sont des valeurs saisonnières. En fait, on obtient les résultats les meilleurs lorsque les animaux consomment environ 50 % de l'herbe disponible dans chaque enclos, car cela assure une régénération et une repousse plus rapides. Si la plante ne perd que 50 % environ de ses parties aériennes, cela a peu d'incidence sur son système radiculaire. Cependant, si elle en perd plus de 50 %, son système radiculaire est beaucoup plus affecté.

Plus vous aurez d'enclos pour vos groupes d'animaux, plus vous serez en mesure d'augmenter la fréquence de leurs déplacements vers des enclos où pousse de l'herbe fraîche et plus vous améliorerez l'utilisation de vos pâturages.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca