Panais sauvage - évaluation des choix d'herbicides pour le maîtriser

Le panais sauvage est assez répandu dans l'est de l'Ontario, mais on le trouve aussi dans la plus grande partie de la province. Bien que cette plante ne soit pas aussi connue que la berce du Caucase, sa sève contient certains des mêmes composés photosensibilisateurs que dans la berce, qui causent des dermatites graves semblables à des brûlures (figure 1). Les brûlures du panais sauvage diffèrent de l'éruption due à l'herbe à la puce. La sève du panais sauvage cause une réaction cutanée en détruisant les cellules de la peau, alors que l'herbe à la puce provoque une réaction allergique de la peau.

Figure 1. Réaction cutanée à la sève du panais sauvage

Figure 1. Réaction cutanée à la sève du panais sauvage

Description

On trouve le panais sauvage (figure 2) le long des routes, des haies, dans les prairies et dans une moindre mesure sur les pourtours des champs cultivés. Pour plus de détails et savoir comment identifier le panais sauvage, se référer au site Web weedinfo.ca (http://bit.ly/KWmR6w).

Figure 2. Panais sauvage en fleurs

Figure 2. Panais sauvage en fleurs

Moyens de lutte

Le panais sauvage peut être maîtrisé seulement par des moyens mécaniques, en coupant la plante juste sous la surface du sol. La fauche n'éradique pas le panais sauvage mais permet de réduire la production de graines.

Le glyphosate est efficace contre le panais sauvage, mais il détruit du même coup toute la végétation pulvérisée. Il en résulte des zones dénudées, d'où un plus grand potentiel d'érosion du sol ou de déstabilisation des bords des fossés.

Une expérience sur le terrain a été lancée en 2009 avec comme but d'évaluer l'efficacité de cinq herbicides contre les mauvaises herbes à feuilles larges, qui pourraient aussi combattre le panais sauvage, sans nuire à la végétation herbacée du couvert inférieur. Le panais sauvage a été traité avec des herbicides au stade végétatif à l'automne de la même année. Les classements sur l'efficacité ont été effectués les mois de mai et juin suivants. Le tableau 1 présente les résultats sur l'efficacité de la lutte contre les mauvaises herbes à feuilles larges en postlevée qui ont fait l'objet de l'essai.

Tableau 1. Moyenne d'efficacité contre le panais sauvage des différents herbicides contre les mauvaises herbes à feuilles larges en postlevée.

Traitements
Maîtrise en
%
Milestone
99 %
Distinct WDG
86 %
Classic 25DF
64 %
Estaprop Plus (582 g/L)
61 %
Banvel II 480 g/L
24 %

Pour plus d'information sur les produits et les doses de traitement pour combattre le panais sauvage, voir au chapitre ROADSIDES & NON-CROP AREAS de la publication 75F du MAAARO intitulée Guide de lutte contre les mauvaises herbes, disponible au http://bit.ly/omafrapub75.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca