Le trempage du doryphore de la pomme de terre

Cette fiche d'information remplace la fiche technique 92-046, rédigée par Eugenia Banks et Sam Squire

Table des matières

  1. Matériel nécessaire
  2. Prélèvement des spécimens
  3. Préparation des solutions insecticides
  4. Étiquetage des contenants
  5. Trempage des insectes
  6. Vérification des doryphores
  7. Interprétation des résultats
  8. Inscription des résultats

Il devient de plus en plus difficile de trouver un insecticide efficace pour combattre le doryphore de la pomme de terre (DPT) à cause de la résistance accrue des populations de doryphore. Les degrés de résistance varient beaucoup selon l'endroit de la province. En effet, bien que très efficace en un lieu quelconque, tel insecticide peut donner des résultats à peine satisfaisants voire médiocres dans un autre. Dans plusieurs cas, la résistance varie entre les champs d'une même ferme selon les traitements antérieurs effectués dans chacun.

Pour réduire la résistance aux insecticides, assurez-vous de connaître l'efficacité du produit à utiliser dans le champ avant de faire le traitement. Vous pouvez vérifier la résistance à un insecticide au moyen d'un test de trempage. Ce test consiste simplement à immerger durant quelques secondes des adultes ou des larves dans des solutions insecticides. Le taux de mortalité dû à chaque insecticide permet de classer les produits différents en fonction de leur toxicité dans le champ.

Une évaluation répétée de la résistance du DPT à un insecticide utilisé plus d'une fois pendant une saison dans un même champ révélerait probablement une baisse graduelle de l'efficacité de l'insecticide. Les tests de trempage effectués avant l'arrosage au champ aident donc à réduire les coûts en permettant d'éviter des traitements inutiles.

Matériel nécessaire

Même si le matériel nécessaire au test de trempage est facile à obtenir, rassemblez tout ce qu'il faut bien avant le moment du test. Voici la liste des articles, solutions et spécimens requis :

  • Au moins 30 DPT (adultes ou larves) par insecticide à évaluer. Il faudra aussi 30 DPT comme groupe témoin (un test avec de l'eau), peu importe le nombre d'insecticides à évaluer; les préparations commerciales des insecticides à tester;
  • Des gants de caoutchouc pour protéger les mains des produits chimiques;
  • Des contenants de plastique d'un litre ou 35 onces chacun avec des couvercles à vis pour préparer les solutions insecticides;
  • Deux seringues en plastique (5 mL et 10 mL) pour mesurer le volume d'insecticide à mélanger avec l'eau (vous trouverez de telles seringues à l'étalage des médicaments de la plupart des pharmacies);
  • Des contenants de plastique d'environ 250 mL (8 oz) chacun, dans lesquels on versera les solutions de trempage;
  • Une petite passoire de 7,5 cm (3 po) pour contenir les adultes ou les larves de l'insecte durant le trempage;
  • Des verres de styromousse munis de couvercles perforés pour garder les insectes après le test de trempage;
  • Des essuie-tout en papier absorbant;
  • Un crayon feutre à encre indélébile;
  • Une feuille pour la collecte des données.

Prélèvement des spécimens

Il est conseillé de prélever les insectes ou les larves en plusieurs endroits du champ, en particulier où le problème est aigu. Habituellement, le test de trempage est réalisé sur des insectes parvenus au stade de croissance qui semble causer le plus de dommages aux feuilles. Placez les insectes ou les larves dans des contenants plastiques à couvercle perforé; les perforations permettront aux spécimens de rester en vie. Gardez le contenant à l'abri de la lumière directe du soleil. Si possible, ramassez les insectes le jour du test. Cependant, si vous ne comptez pas faire le test dans les 24 heures suivant le prélèvement des spécimens, vous devrez conserver ces derniers au réfrigérateur.

Préparation des solutions insecticides

Tous les insecticides chimiques, qu'ils soient purs ou dilués, peuvent s'avérer toxiques s'ils viennent en contact avec la peau. Il faut donc porter des gants de caoutchouc durant tout le test.

Choisissez les insecticides que vous pensez utiliser sur votre culture. Le tableau 1 montre la quantité de chaque insecticide à mélanger par litre (35 oz) d'eau pour obtenir les

Figure 1.
Mesurage du volume d'insecticide requis pour la solution mère différentes solutions

Mesurage du volume d'insecticide requis pour la solution mère différentes solutions. Assurez-vous que la dose à l'hectare et le type de préparation de l'insecticide à tester correspondent aux données du tableau. La quantité d'insecticide que doit renfermer chaque litre d'eau est fonction du volume de solution à vaporiser par acre ou par hectare. Le tableau 1 offre trois possibilités quant au volume de pulvérisation. La concentration de la solution de trempage doit être identique à celle de la solution qui sera pulvérisée au champ.

Pour éviter de fausser les résultats, rincez plusieurs fois à l'eau claire les seringues de plastique avant de préparer une nouvelle solution mère.

Après que le test a été complété, versez les solutions de trempage dans le réservoir du pulvérisateur; elles serviront au prochain traitement réalisé sur la culture.

Stabilité des solutions insecticides : La plupart des solutions insecticides sont plus stables à un pH compris entre 5 et 7. Lorsque le pH est supérieur à 7, les solutions se dégradent plus rapidement. C'est là un point important dans le traitement des cultures. Si vous soupçonnez que le pH de l'eau est un problème, consultez un spécialiste du bureau régional du MAAARO.

Le plus instable de tous les insecticides recommandés pour combattre le DPT est l'organophosphoré naled car il se dégrade dans les 48 heures suivant son mélange dans l'eau.

Tableau 1 - Groupe A (organophosphorés)
Insecticide
Préparation Dose maximale
/ha
Dose maximale
/acre
*gallons/acre
20 gallons
quant./L d'eau
*gallons/acre
25 gallons
quant./L d'eau
*gallons/acre
30 gallons
quant./L d'eau
méthidathion 240 EC 1,20 L 0,48 L 5,2 mL 4,2 mL 3,5 mL
méthamidophos 480 EC 2,25 L 0,90 L 9,9 mL 7,9 mL 6,5 mL
chlorpyrifos 4 E 1,00 L 0,40 L 4,4 mL 3,5 mL 3,0 mL
azinphos-méthyl 240 SC 1,50 L 0,60 L 6,6 mL 5,3 mL 4,4 mL
phosmet 50 % WP 2,25 kg 0,90 kg 9,9 g 7,9 g 6,5 g
naled 8 E 1,10 L 0,44 L 4,8 mL 3,9 mL 3,2 mL

Tableau 1 - Groupe B (pyréthrines de synthèse)
Insecticide
Préparation Dose maximale
/ha
Dose maximale
/acre
*gallons/acre
20 gallons
quant./L d'eau
*gallons/acre
25 gallons
quant./L d'eau
*fallons/acre
30 gallons
quant./L d'eau
deltaméthrine 2,5 EC 300 mL 120 mL 1,3 mL 1,0 mL 0,9 mL
fenvalérate 300 EC 150 mL 60 mL 0,7 mL 0,5 mL 0,4 mL
perméthrine 500 EC 200 mL 80 mL 0,9 mL 0,7 mL 0,6 mL
perméthrine 384 EC 250 mL 100 mL 1,0 mL 0,9 mL 0,7 mL
cyperméthrine 400 EC 90 mL 36 mL 0,4 mL 0,3 mL 0,2 mL
cyperméthrine 250 EC 140 mL 56 mL 0,6 mL 0,5 mL 0,4 mL

Tableau 1 - Groupe C (carbamates)
Insecticide
Préparation Dose maximale
/ha
Dose maximale
/acre
*gallons/acre
20 gallons
quant./L d'eau
*gallons/acre
25 gallons
quant./L d'eau
*gallons/acre
30 gallons
quant./L d'eau
oxamyl 240 L 3 L 1,2 L 13 mL 10,5 mL 8,8 mL

Tableau 1 - Groupe D (organochlorés)
Insecticide
Préparation Dose maximale
/ha
Dose maximale
/acre
*gallons/acre
20 gallons
quant./L d'eau
*gallons/acre
25 gallons
quant./L d'eau
*gallons/acre
30 gallons
quant./L d'eau
endosulfan 50 % WP 1,1 kg 0,44 kg 4,8 g 3,9 g 3,2 g
endosulfan 400 EC 1,4 L 0,56 L 6,0 mL 4,9 mL 4,0 mL
endosulfan 4 EC 1,5 L 0,60 L 6,6 mL 5,3 mL 4,4 m

*Plus le volume à l'acre est petit, plus la concentration des solutions servant au trempage et au traitement est grande.

La préparation, la famille chimique et la dose à l'hectare des insecticides recommandés pour la lutte contre le DPT sont énumérés dans la publication 363F du MAAARO, Recommandations pour les cultures légumières.

EC : concentré émulsifiable; WP : poudre mouillable; L : liquide; E : émulsion.

Figure 2. Matériel nécessaire au trempage des DPT
Matériel nécessaire au trempage des DPT

Figure 3. Trempage des insectes
Trempage des insectes

Étiquetage des contenants

Les contenants dans lesquels les solutions insecticides (solutions mères) sont préparées doivent être identifiés de la façon suivante :

  • Marque de commerce et préparation (p.ex. : Colorkill 400 EC)
  • Concentration de la solution de trempage (p.ex. : 5 mL/L)
  • Date de la préparation

Les verres de styromousse dans lesquels les doryphores sont placés après le test doivent porter les renseignements suivants :

  • Marque de commerce (p.ex.: Colorkill)
  • Endroit (champ duquel proviennent les insectes)
  • Date du test

Trempage des insectes

Versez la solution insecticide dans le contenant en plastique de 8 onces destiné au trempage. Déposez 30 adultes ou larves dans la passoire et placez celle-ci dans la solution insecticide. Remuez légèrement la passoire durant quelque huit à dix secondes afin que tous les DPT soient recouverts de solution. Retirez ensuite la passoire de la solution et laissez égoutter un moment; déposez-la sur un essuie-tout afin d'enlever tout excédent de solution. Mettez les insectes traités dans un verre de styromousse; étiquetez le verre et recouvrez-le. Il est recommandé de faire d'abord le test témoin (trempage des DPT dans l'eau) et de rincer à fond la passoire avant de la tremper dans un nouvel insecticide.

Immédiatement après avoir terminé le test de trempage, gardez les verres contenant les DPT dans un endroit dont la température se situe entre 20 et 22 ºC (69-74 ºF) et à l'abri de la lumière directe du soleil.

Vérification des doryphores

Vérifiez les insectes après 12-24 heures; déposez-les sur un morceau de papier pour bien les observer. Méfiez-vous car les doryphores font parfois le mort. Les insectes qui retiennent leurs pattes fermement le long du corps ne sont probablement pas morts. Pour vous assurer de la mort des insectes, réchauffez légèrement l'endroit où a lieu l'examen ou éclairez-le au moyen d'une ampoule, les insectes qui ne sont qu'engourdis se mettront bientôt à bouger et à marcher.

Les insectes qui sont renversés sur le dos, ont les pattes étendues, l'abdomen enfoncé et ne peuvent marcher sans tomber doivent être considérés comme morts.

Interprétation des résultats

Témoin : Le traitement à l'eau (témoin) indique la validité du test de trempage. Si plus de 10 % des spécimens (3 adultes ou larves sur 30) appartenant au groupe témoin sont morts, il faudra répéter le test avec des insectes en meilleure santé. (La conservation des DPT dans un contenant fermé et à température élevée risque de causer la mort de quelques insectes et de fausser les résultats.)

Traitements insecticides : Une mortalité comprise entre 85 et 100 % (25 ou plus sur 30) des doryphores pour un test particulier indique une très grande efficacité de l'insecticide à combattre le DPT dans le champ, en autant que le feuillage est bien recouvert de produit durant le traitement. Lorsque de 75 à 84 % (22 à 24 insectes sur 30) des doryphores sont morts, la majorité de la population est encore sensible, mais la résistance risque d'augmenter rapidement si l'insecticide est utilisé plus d'une fois au cours de la saison. Un insecticide qui cause la mort d'au plus la moitié des doryphores (15 insectes ou moins sur 30) mais qu'on pulvérise malgré tout dans le champ se révélera probablement inefficace à toute fin utile.

Inscription des résultats

Pour chaque test de trempage, vous devriez inscrire sur une feuille les renseignements suivants :

Date : ___________________________________________

Champ : _________________________________________

Insecticide : ______________________________________

Concentration de la solution mère : ____________________

(p.ex. : 3 mL dans 1 L d'eau)

Nombre de DPT testés morts % de mortalité

Adultes : ___________ ______ ______________

Grosses larves : ______ ______ ______________

Petites larves : _______ ______ ______________


Auteur : Eugenia Banks - Direction des productions végétales/MAAARO
Date de création : août 2005
Dernière révision : août 2005

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca