Les mauvaises herbes de l'Ontario : Folle avoine

Nom : Folle avoine, Avena fatua L.,

Autres noms : AVEFA, Wild oats, avoine sauvage, avoine folle, black oats.

Famille : famille des Graminées.

Description générale : Plante annuelle ne se reproduisant que par graines. Très semblable à l'avoine cultivée.

Photos et illustrations

Folle avoine

Folle avoine

Folle avoine

Folle avoine

Folle avoine A. Base de la plante B. Base du limbe.

Folle avoine A. Base de la plante B. Base du limbe.

Caractéristiques du chaume et de la base du limbe d'une graminée.

Caractéristiques du chaume et de la base du limbe d'une graminée.

 

Tiges et rhizomes : Chaumes hauts de 60 à 120 cm (2-4 pi) ponctuées de noeuds de couleur foncée; feuilles plates et effilées, de 10 à 60 cm (4-24 po) de longueur, de 15 mm (3/5 po) de largeur ou plus, à nervure médiane accusée et claire, et se terminant en pointe; gaine foliaire glabre ou légèrement velue, fendue, à bords transparents (a) se chevauchant dans les 2/3 inférieurs; ligule (b) membraneuse longue de 2 à 5 mm (1/12-1/5 po); parfois, quelques poils (c) à la jonction du limbe et de la gaine; pas d'oreillettes.

Fleurs et fruits : pour inflorescence, une grosse panicule à rameaux minces; épillets (d) à 2 grosses glumes (e) fines comme du papier, portant chacun de 2 à 4 florules (« graines ») (f, D) dont la couleur varie de blanc terne à noir, en passant par le jaune, le gris et le brun; les florules sont velues, parfois presque glabres, et sont pourvus d'un « bec » pointu et acéré (g) à leur partie inférieure, ainsi que d'une longue arête (3-4 cm; 1 1/4-1 5/8 po) courbée et tordue (h). Floraison de juin à août.

Habitat : La folle avoine se trouve partout en Ontario, en milieu cultivé dans tous les types de sols. Elle semble d'ailleurs se répandre. Au Canada, il s'agit de l'une des mauvaises herbes les plus envahissantes dans les cultures de céréales.

Espèces similaires : Elle se distingue de l'avoine cultivée par sa taille plus haute, son inflorescence vert jaunâtre (et non pas bleu-vert), ses « graines » pointues, velues, foncées, munies d'une longue arête noire et tordue, contrairement à l'avoine cultivée dont la graine, glabre, toujours blanc doré et dépourvue de pointe acérée, n'est surmontée d'aucune arête, sinon une arête très courte et droite. Celles-ci tombent à maturité, mais elles ne germent souvent qu'après plusieurs années. Les graines de l'avoine cultivée ne se détachent pas à maturité et germent dès qu'elles tombent au sol. La fausse avoine sauvage (en anglais, « dormoats ») présente, quant à elle, des caractéristiques intermédiaires; il s'agit peut-être d'un hybride.

| Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 26 novembre 2004
Dernière révision : 26 novembre 2004

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca