Les mauvaises herbes de l'Ontario : Lychnide blanche

Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario

Table des matières

  1. Nom scientifique
  2. Autres noms
  3. Famille
  4. Description générale
  5. Habitat
  6. Plantules
  7. Tiges
  8. Feuilles
  9. Fleurs et fruits
  10. Espèces similaires et traits distinctifs
  11. Résistance aux herbicides
  12. Références
  13. Liens connexes

Nom scientifique:

Silene alba

Autres noms :

MELAL, lychnide blanche, compagnon blanc, oeillet de Dieu, floquet, evening lychnis, white campion, Lychnis alba Mill

Famille :

Famille des Caryophyllacées - Oeillet

Description générale :

La lychnide blanche est une plante bisannuelle ou vivant quelques années, se reproduisant seulement par germination (graines).

Habitat :

La lychnide blanche est commune dans les pâturages, en bordure des routes, dans les terrains incultes, les jardins et parfois les champs cultivés partout dans le sud de l'Ontario, mais elle est plus rare dans le nord et le nord-ouest.

Plantules :

  • plantule verte jaunâtre pâle

Tiges :

  • tige ligneuse à la base
  • velues mais non visqueuses
  • de 46 à 107 cm (1,5-3,5 pieds) de hauteur
  • pouvant être rampante ou presque dressée.

Feuilles :

  • toutes les feuilles opposées (2 par noeud)
  • les quelques premières paires apparaissant en général en rosette, ou sur une tige allongée lorsque la plante est partiellement ombragée
  • les deux faces des feuilles portent des poils doux
  • les poils sont plus longs sur les bords du pétiole ords du limbe un peu ondulés (b) ou crispés
  • feuilles médianes et supérieures sessiles, entières (non dentées), velues, de 2,5 à 10 cm (1-4 po) de longueur
  • lancéolées ou elliptiques, mais s'effilant en pointe.

Fleurs et fruits :

  • fleurs blanches, larges et voyantes, unisexuées
  • dioïques, avec les fleurs mâles et les fleurs femelles sur deux pieds différents
  • chaque fleur est dotée de 5 sépales soudés, formant un calice tubulaire
  • les fleurs mâles ont 10 étamines mais sans pistil
  • les fleurs femelles ont 1 pistil et 5 styles fins, mais sans étamines
  • le calice est cylindrique chez les fleurs mâles, ovoïde ou presque sphérique dans les fleurs femelles
  • le calice est vert violacé
  • de petites graines rondes, légèrement rugueuses, sont produites dans une capsule semblable à un bulbe chez la fleur femelle
  • la floraison et la fructification se poursuivent durant tout l'été.

Espèces similaires et traits distinctifs

Elle est souvent confondue avec la nielle, la saponaire des vaches, la saponaire officinale, le silène enflé, le silène noctiflore. Elle se distingue de la nielle par ses feuilles plus larges et ses fleurs blanches ou rosâtres dont le calice a des lobes courts. Elle se différencie de la saponaire des vaches, de la saponaire officinale et du silène enflé par ses feuilles et ses tiges velues. Contrairement au silène noctiflore, elle n'est relativement pas poisseuse, elle est bisannuelle ou vit quelques années et ses fleurs sont unisexuées.

Résistance aux herbicides

Il n'existe à ce jour aucun cas documenté de résistance aux herbicides.

Références

www.omafra.gov.on.ca/french/crops/facts/ontweeds/white_cockle.htm
Figure 1 : rosette de la lychnide blanche

Figure 1 : rosette de la lychnide blanche

Figure 2 : plantule de la lychnide blanche

Figure 2 : plantule de la lychnide blanche

Figure 3 : tige velue de la lychnide blanche

Figure 3 : tige velue de la lychnide blanche

Figure 4 : nervures des feuilles de la lychnide blanche

Figure 4 : nervures des feuilles de la lychnide blanche

Figure 5 : petites graines rondes, légèrement rugueuses de la lychnide blanche

Figure 5 : petites graines rondes, légèrement rugueuses de la lychnide blanche

Figure 6 : calice de la lychnide blanche

Figure 6 : calice de la lychnide blanche

Figure 7 : fleur de la lychnide blanche

Figure 7 : fleur de la lychnide blanche


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca