Les mauvaises herbes de l'Ontario :
Centaurée maculée

Nom : Centaurée maculée, Centaurea maculosa Lam.,

Autres Noms : CENMA, centaurée tachetée, spotted knapweed

Famille : famille des composées ou Astéracées - Marguerite 

Description générale : Plante bisannuelle ou vivace à vie courte se reproduisant seulement par germination (graines).

Photos et illustrations

Centaurée maculée

Centaurée maculée

Centaurée maculée A. Base de la plante B. Tige florifère C. Bractée involucrale.
Centaurée maculée A. Base de la plante B. Tige florifère C. Bractée involucrale.

Tiges et rhizomes : Tiges dressées, très ramifiées, de 20 à 180 cm (8-72 po) de hauteur, à rayures verdâtres ou violettes; la première année, feuilles en rosette basilaire, composées (pinnatiséquées) (A), à folioles simples (non lobées) ou irrégulièrement lobées (a), à lobes très espacés, à bords unis ou dentés; feuilles basilaires longuement pétiolées (b), et marquées de quelques points translucides pourvues de minuscules glandes rondes et brillantes, incrustées ici et là sur les deux faces; feuilles caulinaires inférieures et médianes (B) semblables à celles de la rosette, mais plus petites, à pétioles plus courts, alternes (1 par noeud); feuilles supérieures petites, étroites, sessiles, simples (c) ou bordées de quelques petits lobes (d);

Fleurs et fruits : capitules petits, dressés sur de minces rameaux rigides, durs; sans rayons; disque constitué de fleurons nombreux, rosés ou violacés; corolle des fleurons se terminant par 5 lobes minces et longs (e); fleurons extérieurs (e) plus longs que ceux du centre (f); involucre formé de petites bractées (g, C) un peu sèches, membraneuses et ovées, à bout noir ou brunâtre (h) et pectiné (j). Floraison de juillet à septembre.

Habitat : On trouve la centaurée maculée partout en Ontario, mais surtout dans le sud de la province, dans les comtés de Grey et de Hastings.

Espèces similaires : Elle se reconnaît aux feuilles pinnatiséquées de la rosette et de la tige inférieure, ces feuilles étant légèrement tomenteuses, ponctuées sur les deux faces de minuscules glandes brillantes, semblables à de petites taches, et de quelques points translucides qui font penser à des piqûres d'aiguille quand on regarde le limbe à contre-jour, et à ses capitules voyants, rose-violet, entourés de bractées involucrales (g, C) à bout sec et membraneux, noir ou brunâtre, divisé en dents de peigne (h, j).

| Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario | Haut de la page |


Liens connexes

| Haut de la page |

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca