Les mauvaises herbes de l'Ontario :
Phytolaque d'Amérique

Nom : Phytolaque d'Amérique, Phytolacca americana L.,

Autres Noms : PHTAM, pokeweed, phytolaque commun, raisin d'Amérique, inkweed, pokeberrye

Famille : famille des Phytolaccacées - Phytolaque

Description générale : plante vivace se reproduisant seulement par germination (graines).

Photos et illustrations

Phytolaque d'Amérique

Phytolaque d'Amérique

Phytolaque d'Amérique

Phytolaque d'Amérique -fleur

Phytolaque d'Amérique - fruits

Phytolaque d'Amérique.

Phytolaque d'Amérique.

Tiges et rhizomes : Tiges dressées, habituellement de 1 à 2 m (3-6 1/2 pi) de hauteur mais pouvant atteindre 3 m (10 pi), lisses et glabres, rosâtres ou rouge vif, mourant chaque année; tiges issues d'une épaisse racine pivotante vivace, très vénéneuse, pouvant atteindre 10 à 15 cm (4-6 po) de diamètre.

Feuilles : feuilles alternes (1 par noeud), les plus basses assez grandes, jusqu'à 30 et même 50 cm (12-20 po) de longueur et environ 3 fois plus longues que larges, feuilles supérieures plus courtes et moins larges, à pétiole plus court; face supérieure des feuilles habituellement vert foncé, face inférieure vert plus pâle ou vert rosâtre, sillonnée de nervures rosâtres saillantes.

Fleurs et fruits : fleurs blanc verdâtre ou rosâtre en grappes peu fournies au sommet de la tige et des rameaux principaux. Fleurs sans pétales, mais pourvues de 5 sépales (a) semblables à des pétales, de 5 à 30 étamines, mais habituellement seulement 10, et d'un anneau de 10 pistils au centre; à maturité, ceux-ci donnent une baie circulaire plate, juteuse, violacée où l'on distingue de 4 à 10 (habituellement 6) sections (b) renfermant chacune une grosse graine dure. Toutes les parties de la plante, et surtout les baies mûres, contiennent un jus rouge violacé foncé qui servait autrefois de teinture. Floraison de juin à octobre.

Habitat : la phytolaque d'Amérique est une plante indigène que l'on trouve dans les prairies, les terrains incultes et à la lisière des bois dans la partie sud-ouest de l'Ontario; ailleurs dans la province elle persiste parfois à l'emplacement d'anciens potagers où elle avait été cultivée pour ses jeunes pousses feuillues que l'on peut consommer lorsqu'on les cuit comme il se doit, c'est-à-dire en jetant l'eau de cuisson trois fois.

Espèces similaires : la texture douce, lisse et charnue des feuilles et des jeunes tiges ainsi que l'absence d'un ochréa à la base de chaque feuille permet de distinguer la phytolaque d'Amérique du chénopode blanc, des amarantes et des rumex avec lesquelles on peut la confondre. Les fruits pourpre plats, juteux, contenant de 4 à 10 graines, disposés en épi au sommet de tiges et de rameaux lisses la différencient des mûres et des framboises sauvages.

Mise en garde: la plante est vénéneuse pour le bétail.

| Retour à La galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 01 juillet 2000
Dernière révision : 14 octobre 2004

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca