Les mauvaises herbes de l'Ontario : Cigüe maculée

Nom : Cigüe maculée, Conium maculatum L.,

Autres Noms : COIMA, poison hemlock, cigüe tachetée, deadly hemlock, poison parsley.

Famille : famille des Ombellifères - Carotte, persil

Description générale : Plante bisannuelle se reproduisant seulement par germination (graines).

Photos et illustrations

Cigüe maculée. (A -Avant la floraison; B - inflorescence constituée de plusieurs ombelles composées).

Cigüe maculée. (A -Avant la floraison; B - inflorescence constituée de plusieurs ombelles composées).

Cigüe maculée. A. Sommité florifère et fructifère.

Cigüe maculée. A. Sommité florifère et fructifère.

Cigüe maculée. B. Portion d'une ombelle composée et d'une ombelle simple; on peut voir 2 bractées d'un côté seulement de l'ombellule simple, mais plusieurs bractées autour de la base de la grande ombelle composée.

Cigüe maculée. B. Portion d'une ombelle composée et d'une ombelle simple; on peut voir 2 bractées d'un côté seulement de l'ombellule simple, mais plusieurs bractées autour de la base de la grande ombelle composée.

Tiges et rhizomes : Tiges ramifiées, pouvant atteindre 3 m (10 pi) de hauteur, glabres, parsemées de taches rouge-violacé (a).

Feuilles : feuilles finement divisées, à 3, 5 ou 7 divisions principales (b), chacune divisée deux fois, les divisions ultimes (c) étant dentées ou incisées; l'ensemble de la feuille (d), lisse et glabre, mesurant de 3,5 à 40 cm (1 1/2-16 po) de long, largement triangulaire-ové, pétiole (e) souvent parsemé de taches rouge violacé comme les tiges.

Fleurs et fruits : fleurs petites, serrées en ombelles composées (f, B) de 2 à 8 cm (4/5-3 1/2 po) de largeur; l'ombelle terminale (g) fleurissant en premier, mais bientôt dépassée par d'autres ombelles portées par des rameaux issus de l'aisselle des feuilles situées plus bas sur la tige (h); base de chaque ombelle principale entourée de plusieurs petites bractées (i) ovées-pointues (involucre) de 1 à 3 mm (1/25-1/8 po) de largeur et jusqu'à 10 mm (2/5 po) de longueur, base de chacune des ombellules (j) (ombelles simples composant chaque ombelle principale) entourée de bractées (k) encore plus petites (involucelle), mais sur un côté seulement; fleurs (l) blanches, largement ovoïdes, de 2 à 4 mm (1/12-1/6 po) de diamètre; fruits presque sphériques à maturité, de 2 à 3 mm (1/12-1/8 po) de longueur et de largeur, lisses à part 5 arêtes saillantes de couleur sombre, arrondies ou ondulées sur chacune des 2 moitiés ou « graines » (C). Floraison de juin à août.

Habitat : Introduite d'Eurasie, cette plante se rencontre maintenant dans quelques zones du sud de l'Ontario, le long des chemins, dans les bois et les terrains incultes. Par l'intermédiaire de semences fourragères, elle est récemment apparue dans quelques champs cultivés.

Espèces similaires : Elle se distingue des autres membres de la famille des Ombellifères par la combinaison des caractéristiques suivantes : feuilles finement divisées, taches ou marbrures rouge violacé des tiges et des pétioles, petites ombelles composées (8 cm ou 3 1/2 po de diamètre au maximum), chaque ombellule étant soulignée, d'un côté, par de minuscules bractéoles.

Mise en garde: Toutes les parties de la cigüe maculée sont toxiques.

| Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca