Les mauvaises herbes de l'Ontario :
Renouée de Pennsylvanie

Retour à La galerie de mauvaises herbes de l'Ontario

Table des matières

  1. Nom
  2. Autres Noms
  3. Famille
  4. Description générale
  5. Feuilles
  6. Fleurs et fruits
  7. Habitat
  8. Espèces similaires
  9. Liens connexes
  10. Pour plus de renseignements...

Nom : Renouée de Pennsylvanie, Polygonum pensylvanicum L.,

Autres noms : POLPY, Pennsylvania smartweed, persicaire glanduleuse, pinkweed

Famille : famille des polygonacées - Renouée, sarrasin

Description générale : originaire d'Amérique du Nord et très semblable à la persicaire pâle par son allure générale et son type de croissance

Photos et illustrations

Renouée de Pennsylvanie
Renouée de Pennsylvanie

Renouée persicaire. A. Plante. B. Portion de tige avec pétiole et ochréa. Persicaire pâle. C. Portion de tige montrant la face inférieure du limbe, le pétiole et l'ochréa. Renouée de Pennsylvanie. D. Portion de tige inférieure avec pétiole et ochréa. E. Portion de tige supérieure avec pétiole et ochréa.


Renouée persicaire.
A. Plante. B. Portion de tige avec pétiole et ochréa. Persicaire pâle. C. Portion de tige montrant la face inférieure du limbe, le pétiole et l'ochréa. Renouée de Pennsylvanie. D. Portion de tige inférieure avec pétiole et ochréa. E. Portion de tige supérieure avec pétiole et ochréa.

 

Feuilles : elle se distingue de la persicaire pâle par l'absence de poils feutrés blanchâtres au revers des feuilles inférieures - bien que quelques poils (m) épars, courts et droits puissent être présents - l'absence ou la présence seulement occasionnelle de minuscules glandes sessiles, jaunâtres au revers des feuilles supérieures, la présence de glandes nettement pédonculées (poils glanduleux) (n) orangées, rouges ou violacées sur les tiges supérieures en-dessous et à l'intérieur des épis floraux.

Fleurs et fruits : elle se distingue de la persicaire pâle par la couleur rose foncé ou rougeâtre des épis florifères, et les grosses graines rondes-ovées, aplaties, légèrement déprimées d'un seul côté et d'environ 3 mm (1/8 po) de longueur sur 2,5 mm (1/10 po) de largeur, et la grande taille des graines donnant aux épis une allure moins gracieuse que celle de la persicaire pâle (comparer les planches 27 et 29). Floraison de juillet à septembre.

Habitat : la renouée de Pennsylvanie est indigène dans les sols humides de presque tout le sud de l'Ontario. C'est une mauvaise herbe que l'on trouve dans les prés, les prairies de fauche, les dépressions des terres cultivées et les fossés longeant les chemins.

Espèces similaires : on la différencie de la renouée persicaire par l'absence totale de poils autant à la surface de l'ochréa (D, E) que sur son bord (p), la présence de glandes pédonculées (n) sur les tiges supérieures, l'allure moins gracieuse des épis, et la taille plus grande des graines.

| Retour à La galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 01 juillet 2000
Dernière révision : 14 octobre 2004

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca