Les mauvaises herbes de l'Ontario : Renouée japonaise

Table des matières

  1. Nom
  2. Autres Noms
  3. Famille
  4. Description générale
  5. Tiges et rhizomes
  6. Feuilles
  7. Fleurs et fruits
  8. Habitat
  9. Espèces similaires
  10. Liens connexes
  11. Pour plus de renseignements...

Nom : Renouée japonaise, Polygonum cuspidatum Sieb. & Zucc.,

Autres noms : POLCU, Japanese knotweed, bambou, canne, jonc canadien, sarrasin des Indes, Mexican bamboo, Polygonum sieboldii de Vriese.

Famille : Polygonacées - Renouée, sarrasin

Description générale : Plante vivace se propageant par des rhizomes souterrains à grand développement et très rarement par graines.

Photos et illustrations

Renouée japonaise (A - plantes entières, B - sommet de jeunes plants au printemps; C - rameau florifère).
Renouée japonaise (A - plantes entières, B - sommet de jeunes plants au printemps; C - rameau florifère).

Renouée japonaise

Renouée japonaise. A. Tige creuse issue d'un rhizome ramifié. B. Sommet d'une tige florifère. C. Graine ailée.

Renouée japonaise.
A. Tige creuse issue d'un rhizome ramifié. B. Sommet d'une tige florifère.
C. Graine ailée.

Tiges et rhizomes: Tiges dressées, hautes de 75 cm à 3 m (2,5-10 pi), simples ou ramifiées, rondes, lisses, souvent tachetées de rouge-violet, creuses sauf à la hauteur des noeuds, mourant chaque hiver; nouvelles tiges jaillissant dès le début du printemps et tout l'été à partir d'épais rhizomes blanchâtres, vigoureux, se développant sur de grandes distances, à une profondeur variable sous la surface du sol; jeunes rhizomes blanchâtres, munis de gaines parcheminées brun foncé, à noeuds et entrenoeuds nettement marqués; rhizomes matures épais, brunâtres, fermes et souvent légèrement ligneux.

Feuilles: feuilles alternes (1 par noeud) à long pétiole, ovées larges, de 7,5 à 15 cm (3-6 po) de longueur et de 5 à 12,5 cm (2-5 po) de largeur, à base carrée ou légèrement triangulaire, se rétrécissant brusquement au bout en une pointe souvent très effilée; ochréa (gaine membraneuse) entourant la tige à chaque noeud et immédiatement au-dessus, incolore ou de couleur claire, verdâtre tournant vers le brun, glabre, souvent un peu gonflé, mais se désagrégeant tôt.

Fleurs et fruits : fleurs petites, nombreuses et réunies en panicules ramifiées, voyantes, blanc verdâtre, à l'aisselle des feuilles supérieures; fleurs unisexuées, chaque pied portant un seul sexe; graines rares, suspendues aux rameaux, triangulaires, d'environ 7 mm (1/4 po) de longueur, luisantes, enfermées dans un calice parcheminé, sec, à trois ailes et en forme de goutte d'eau. Floraison de juillet à septembre.

Habitat : On trouve la renouée japonaise dans le sud de l'Ontario, dans les jardins, autour de décombres ou d'anciens chantiers de construction, dans les terrains incultes ou le long des chemins.
Cette plante vivace, buissonnante et rustique, était autrefois plantée au pied des murs ou pour garnir un treillage.

Espèces similaires : On la reconnaît à sa croissance vigoureuse débutant tôt au printemps et ne cessant que tard à l'automne, à ses épais rhizomes blanchâtres ou brunâtres se propageant loin, à ses tiges dressées, souvent tachetées, creuses sauf à la hauteur des noeuds, à ses feuilles larges se rétrécissant brusquement en une fine pointe, à ses ochréas proéminents entourant les tiges à la base de chaque pétiole, et à ses grappes spectaculaires de petites fleurs blanc verdâtre. Au moins deux espèces étroitement apparentées à la renouée japonaise, semblables mais plus petites et habituellement moins vigoureuses, servant de plante couvre-sol ou au pied des murs, sont susceptibles de se propager en dehors des limites qui leur sont réservées.

| Retour à La galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 01 juillet 2000
Dernière révision : 12 octobre 2004

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca