Les mauvaises herbes de l'Ontario :
Morelle de la Caroline

Nom : Morelle de la Caroline, Solanum carolinense L.,

Autres Noms : SOLCA, horse-nettle, ortie de la Caroline.

Famille : famille des Solanacées - Pomme de terre, morelle.

Description générale : Plante vivace se reproduisant par graines (germination) et se propageant par rhizomes (tiges souterraines) (B).

Photos et illustrations

Morelle de la Caroline

Morelle de la Caroline


Morelle de la Caroline. A. Sommet d'une plante.
Morelle de la Caroline.
A. Sommet d'une plante.

B. Portion d'un rhizome horizontal d'où se développe une nouvelle pousse aérienne.
B. Portion d'un rhizome horizontal d'où se développe une nouvelle pousse aérienne.

 

Tiges et rhizomes : Tiges dressées, de 60 à 100 cm (24-40 po) de hauteur, un peu ramifiées dans le haut, couvertes de poils minuscules à plusieurs branches (en forme d'étoile) dont l'une est plus longue que les autres (visibles seulement à la loupe), et hérissées par-ci par-là de longues épines (a), dures et acérées pouvant atteindre 5 mm (1/5 po) de longueur; feuilles alternes (1 par noeud), de contour elliptique, mais découpées de chaque côté en lobes (de 2 à 5) plus ou moins profonds, arrondis ou très pointus, garnies sur les 2 faces de fins poils étoilés et de quelques épines (b) longues et dures au moins au-dessous, le long de la nervure médiane et des nervures principales.

Fleurs et fruits : fleurs réunies en 1 ou plusieurs grappes courtes, à l'extrémité ou sur le côté des rameaux supérieurs; corolle violet clair ou blanche, 1,5-2 cm (3/5-4/5 po) de diamètre, entourant 5 étamines soudées en une colonne centrale d'environ 6 mm (1/4 po) de longueur; baie lisse, jaune à maturité, d'environ 1,5 cm (3/5 po) de diamètre. Floraison de juillet jusqu'à l'automne.

Habitat : La morelle de la Caroline se rencontre par endroits dans le sud de l'Ontario, habituellement en terrain sablonneux, dans les champs de céréales, les pâturages, les terrains incultes et parfois les jardins.

Espèces similaires : Elle se distingue par ses tiges (a) et ses feuilles (b) hérissées, ses feuilles lobées, ses grandes fleurs blanches ou violacées, ses baies jaunes et lisses, et ses rhizomes vivaces (B) lui permettant de se développer en taches denses.

| Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 03 novembre 2004
Dernière révision : 03 novembre 2004

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca