Les mauvaises herbes de l'Ontario : Ortie royale

Nom : Ortie royale, Galeopsis tetrahit L.,

Autres Noms : GAETE, hemp-nettle, chardonnet, galéopside à tige carrée, bee nettle, dog nettle, flowering nettle

Famille : famille des Labiées - Menthe

Description générale : Plante annuelle se reproduisant seulement par germination (graines).

Photos et illustrations

Ortie royale

Ortie royale. A. Base d'une plante.
Ortie royale. A. Base d'une plante.

Ortie royale. B. Portion de tige munie de 2 rameaux florifères.
Ortie royale. B. Portion de tige munie de 2 rameaux florifères.


Ortie royale. C. Fleur.
Ortie royale. C. Fleur.

Tiges et rhizomes : Tiges dressées, de 30 à 80 cm (12-32 po) de hauteur, ramifiées, carrées, habituellement renflées aux noeuds (a), hérissées de longs poils raides, rêches, pointés vers le bas (b); feuilles opposées (2 par noeud), ovées ou elliptiques, à pointe effilée (c), pétiolées, garnies de quelques poils, bordées de dents arrondies, la plupart des nervures débouchant dans les échancrures entre les dents.

Fleurs et fruits : fleurs en grappes compactes aux aisselles des feuilles situées dans le bout des tiges et des rameaux; calice court, tubuleux, à 10 nervures, se terminant par 5 dents égales (d), étroites et pointues, d'environ 5 mm (1/5 po) de longueur, très piquantes à maturité (e); corolle rosâtre, ou pourpre clair ou blanchâtre, souvent panachée, arborant en général 2 taches jaunes, de 12 à 23 mm (1/2-7/8 po) de longueur, formée de 5 pétales soudés, irrégulière, tubuleuse, bilabiée au sommet, la lèvre supérieure (f) bilobée (g), la lèvre inférieure (h) trilobée (j); chaque fleur donne 4 nucules ovoïdes (« graines »), gris-brun, étroites, relativement triangulaires à la base et longues d'environ 3 mm (1/8 po). Floraison de la mi-juillet à la mi-août.

Habitat : L'ortie royale se rencontre partout en Ontario, surtout dans le nord et le centre, formant des colonies denses dans les champs de céréales; elle est aussi présente dans les nouvelles, prairies, les jardins, les terrains incultes et sur les bords de routes.


Espèces similaires : Elle se distingue par son type de croissance annuel, ses tiges carrées, dressées, hérissées de poils raides pointés vers le bas (b), fortement renflées (a) au-dessous de chaque noeud, ses feuilles opposées à pointe effilée (c) et à dents arrondies, et ses glomérules compacts de fleurs rosâtres ou pourpre clair au calice découpé en lobes linéaires et pointus (d) qui deviennent durs et très épineux (e) à maturité.

| Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 03 novembre 2004
Dernière révision : 03 novembre 2004

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca