Les mauvaises herbes de l'Ontario :
Sisymbre officinal

Nom : Sisymbre officinal, Sisymbrium officinale (L.) Scop.,

Autres noms : SSYOF, hedge mustard, herbe au chantre, moutarde des haies, vélar officinal

Famille : familles des Crucifères - Moutarde

Description générale : plante annuelle ou annuelle d'hiver se reproduisant seulement par germination (graines).

Photos et illustrations

Sisymbre officinal

Sisymbre officinal. A. Base de la plante. B. Rameau florifère

Sisymbre officinal. A. Base de la plante.

Sisymbre officinal. B. Rameau florifère

Sisymbre officinal. B. Rameau florifère

 

Tiges et rhizomes : tiges dressées, de 30 à 90 cm (1-3 pi) de hauteur, ramifiées.

Feuilles : feuilles de la rosette à pétioles définis, divisées de chaque côté en plusieurs segments étroits, irrégulièrement dentés et en 1 segment terminal (a) plus grand, anguleux ou arrondi; feuilles médianes et supérieures plus petites, alternes (1 par noeud) courtement pétiolées ou sessiles, moins divisées ou dépourvues de lobes latéraux; dans l'ensemble, la plante a souvent un aspect vert grisâtre.

Fleurs et fruits : fleurs semblables à celles de la moutarde des champs, mais beaucoup plus petites, jaune vif, environ 3 mm (1/8 po) de largeur, en grappes serrées à l'extrémité des tiges et des rameaux; pédoncules des siliques très courts (1,5 mm, 1/16 po), d'abord minces (b), devenant plus épais en vieillissant (c); siliques glabres ou en général couvertes de quelques poils courts, appliquées contre la tige, de 1 à 1,5 cm (2/5-3/5 po) de longueur, environ 1,5 mm (1/16 po) de largeur à la base et se rétrécissant jusqu'au sommet terminé par un bec mince, dépourvu de graines (d); graines anguleuses, brun grisâtre. Floraison de juin à août.

Habitat : le sisymbre officinal se trouve partout dans le sud de l'Ontario, et dans quelques localités du nord et du nord-ouest; il est surtout commun dans les terrains incultes, les jardins et en bordure des champs; il n'apparaît qu'occasionnellement dans les champs de céréales.

Espèces similaires : il se reconnaît au grand segment terminal (a) de ses feuilles divisées, à ses siliques courtes à sommet effilé portées sur de courts pédoncules (b) appliqués contre la tige, et à l'aspect fréquemment gris-vert de la plante.

| Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 12 avril 2005
Dernière révision : 12 avril 2005

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca