Les mauvaises herbes de l'Ontario :
Prunelle vulgaire

Nom : Prunelle vulgaire, Prunella vulgaris L.,

Autres Noms : PRUVU, heal-all, self-heal, prunelle, prunelle commune, brunelle, herbe au charpentier, brunelle vulgaire.

Famille : famille des Labiées - Menthe

Description générale : Plante vivace se reproduisant par ses graines (germination) et se propageant par des tiges légèrement traçantes.

Photos et illustrations

Prunelle vulgaire

Prunelle vulgaire. A. Portion d'une tige couchée s'enracinant aux noeuds et émettant des pousses feuillues tant à partir de l'extrémité que des noeuds.
Prunelle vulgaire. A. Portion d'une tige couchée s'enracinant aux noeuds et émettant des pousses feuillues tant à partir de l'extrémité que des noeuds.

Prunelle vulgaire. B. Sommet d'une tige florifère.
Prunelle vulgaire. B. Sommet d'une tige florifère.

Tiges et rhizomes : Tiges couchées ou presque dressées, de 10 à 50 cm (4-20 po) de hauteur, s'enracinant aux noeuds (a) qui touchent le sol, carrées, à angles nettement marqués, à pilosité rude; feuilles opposées (2 par noeud), de forme ovée, elliptique ou ronde, celles du bas en général plus larges et à pétiole plus long, vertes ou à reflet pourpré; bords unis ou garnis de petites dents irrégulières.

Fleurs et fruits : fleurs en épis fournis ou en glomérules au sommet des tiges (B), habituellement groupées par 3 aux aisselles de très larges bractées (b) ovées ou réniformes; calice tubuleux, à 10 nervures, terminé par une large dent supérieure (c) incurvée et 4 dents inférieures (d) minces, semblables à des soies, souvent pourpres; corolle bleu-violet, pourpre ou plus rarement rosâtre ou blanchâtre, de 10 à 20 mm (2/5-4/5 po) de longueur, formée de 5 pétales soudés, irrégulière, tubuleuse, bilabiée au sommet, lèvre supérieure (e) arrondie et arquée, lèvre inférieure découpée en 2 petits lobes latéraux (f) et 1 lobe central plus grand (g); chaque fleur donne 4 nucules (« graines »), brunâtres ou noirâtres, ovales mais de section triangulaire, avec 2 côtés plats et le troisième arrondi. Floraison de juin à août.

Habitat : La prunelle vulgaire se rencontre à la fois comme plante indigène et comme plante ornementale exotique qui a échappé à la culture dans presque toutes les régions de l'Ontario. Elle se trouve dans les bois dégagés, les prairies, les pâturages, les terrains incultes, les pelouses, les bords de routes et les abords de bâtiments. Dans les endroits où elle est coupée ou piétinée, par exemple dans les pelouses ou les pâturages, la prunelle vulgaire adopte un port couché, ses tiges s'enracinant presque à chaque noeud et produisant seulement quelques rameaux florifères dressés; mais lorsqu'elle pousse librement ou doit concurrencer d'autres plantes, ses tiges peuvent être dressées et atteindre 50 cm (20 po) de hauteur.

Espèces similaires : Elle se distingue par ses tiges carrées, ses feuilles opposées, pétiolées, à bords unis ou irrégulièrement dentés, son inflorescence compacte en glomérules, ses grandes bractées ovées ou réniformes (b), son calice vert ou pourpre dont le lobe supérieur (c) est très large et sa fleur habituellement bleu- violet à sommet bilabié.

| Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 02 novembre 2004
Dernière révision : 02 novembre 2004

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca