Les mauvaises herbes de l'Ontario : Lierre terreste

Nom : Lierre terreste, Glechoma hederacea L.,

Autres Noms : GLEHE, ground-ivy, gléchome lierre, lierre terrestre panaché, rondette, creeping charlie, gill-over-the ground.

Famille : famille des Labiées - Menthe

Description générale : Plante vivace se reproduisant par germination (graines) et au moyen de tiges traçantes.

Photos et illustrations

Lierre terrestre, dans une pelouse

Lierre terrestre, dans une pelouse

Lierre terrestre. Portion de tige traçante courant sur le sol, s'enracinant à chaque noeud, la plupart des noeuds donnant naissance à des feuilles et à des tiges dressées.

Lierre terrestre. Portion de tige traçante courant sur le sol, s'enracinant à chaque noeud, la plupart des noeuds donnant naissance à des feuilles et à des tiges dressées.

Tiges et rhizomes : Tiges couchées, s'enracinant à chaque noeud (a) qui touche le sol, produisant de courts rameaux feuillus, dressés, de 10 à 30 cm (4-12 po) de hauteur et légèrement velus; feuilles opposées (2 par noeud), longuement pétiolées, velues, vertes ou légèrement violacées, munies de grosses dents arrondies ou à bord flexueux.

Fleurs et fruits : fleurs, solitaires ou groupées en petit nombre (habituellement par paires) à l'aisselle des feuilles supérieures; calice court, tubuleux, à 5 dents souples et pointues; corolle bleu-violet ou pourpre, de 10 à 23 mm (2/5-7/8 po) de longueur et 6 à 10 mm (1/4-2/5 po) de largeur, formée de 5 pétales soudés, irrégulière, tubuleuse, bilabiée à son sommet, lèvre supérieure légèrement découpée en 2 lobes (b) et lèvre inférieure en 3 lobes plus larges (c); chaque fleur produisant 4 nucules (« graines ») minuscules. Les feuilles et les tiges dégagent une forte odeur désagréable, rappelant la menthe, mais presque âcre; en revanche, les fleurs sont plus suaves et on les utilise parfois pour décorer les gâteaux. Floraison de la fin du printemps jusqu'à l'automne.

Habitat : Le lierre terrestre se rencontre partout en Ontario, mais il est beaucoup plus commun dans le sud de la province, où il infeste les jardins, les terrains incultes, les bords de route, les pâturages, les bois dégagés et parfois les lisières des champs cultivés.

Espèces similaires : On le distingue des autres plantes basses par ses tiges traçantes carrées, ses feuilles opposées, longuement pétiolées, arrondies ou réniformes, à bord flexueux ou muni de dents rondes, ses fleurs axillaires proéminentes et sa forte odeur de menthe plutôt âcre.

| Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 2 novembre 2004
Dernière révision : 2 novembre 2004

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca