Les mauvaises herbes de l'Ontario :
Orge queue d'écureuil

Nom : Orge queue d'écureuil, Hordeum jubatum L.,

Autres noms : HORJU, foxtail barley, orge agréable, queue d'écureuil, orge sauvage, finette, foxtail, skunk grass, skunk tail, squirreltail, wild barley.

Famille : famille des Graminées.

Description générale : Plante annuelle, bisannuelle ou vivace à vie courte, ne se reproduisant que par graines.

Photos et illustrations

Orge queue d'écureuil


Orge queue d'écureuil A. Plante
Orge queue d'écureuil
A. Plante

B. Base du limbe. 
B. Base du limbe. 

Caractéristiques du chaume et de la base du limbe d'une graminée.
Caractéristiques du chaume et de la base du limbe d'une graminée.

 

Tiges et rhizomes : Chaumes de 20 à 60 cm (8 po-2 pi) de hauteur, dressés ou s'étalant par touffes à partir d'un ensemble de racines fasciculées; tiges lisses ou légèrement rugueuses à la base; feuilles vert bleuâtre ou vert grisâtre, de 1,5 à 4 mm (1/16-1/6 po) de largeur, au revers rugueux sur lesquelles les nervures font saillie; gaine foliaire fendue (a) à bords chevauchants; ligule (b) très courte, ayant moins de 1 mm (1/25 po) de longueur, habituellement sans oreillettes, mais parfois 1 ou 2 (c).

Fleurs et fruits : pour inflorescence, un épi compact, tel celui de l'orge cultivée, sans rameaux, de 5 à 12 cm (2-5 po) de longueur, pourvu de longues arêtes vertes ou violacées finement barbelées (d), dressées ou retombant légèrement de côté; l'inflorescence devient jaunâtre ou jaune paille à maturité et se désagrège en graines individuelles pourvues chacune d'une longue pointe acérée et de 7 longues arêtes étalées. Celles-ci sont propagées par le vent, les animaux et les êtres humains. Floraison de juin à octobre.

Habitat : L'orge queue d'écureuil est une plante indigène du Canada. On la trouve surtout dans les dépressions humides ou salines, mais aussi dans les champs cultivés et les lieux incultes, le long des routes et sur les pelouses.

Espèces similaires : Avant l'épiaison, on la reconnaît à sa couleur vert bleuâtre ou grisâtre, à sa gaine fendue (a), à sa ligule courte (b) et parfois à son oreillette très courte. Après l'épiaison, son identité ne fait plus de doute, compte tenu de son inflorescence en « queue d'écureuil », aplatie, compacte, retombante et portant de longues arêtes vertes ou pourpres.

Mise en garde: Quand les animaux passent par des champs où l'orge queue d'écureuil est parvenue à maturité, quand ils y paissent ou encore quand ils consomment du foin contenant des inflorescences mûres, les arêtes barbelées de cette plante adventice s'accrochent à leur pelage ou leur blessent la gueule, le nez ou les yeux. Comme les barbes minuscules pointent vers l'avant, les arêtes ne glissent que dans un sens. Les mouvements de l'animal font s'enfoncer les graines plus profondément et entraînent des plaies et des ulcérations à la bouche et dans les voies nasales et de graves blessures aux yeux cécité.

| Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 26 novembre 2004
Dernière révision : 26 novembre 2004

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca