Les mauvaises herbes de l'Ontario : Pissenlit

Nom : Pissenlit, Taraxacum officinale Weber,

Autres Noms : TAROF, dandelion, dent-de-lion, pissenlit officinal.

Famille : famille des composées ou Astéracées - Marguerite 

Description générale : Plante vivace se reproduisant seulement par germination (graines).

Photos et illustrations

Image de la Pissenlit : fleurs


Image de la Pissenlit : feuilles.

 

Image de la Pissenlit. A. Plante entière. G. Graine (akène aigretté).


Figure 225. Pissenlit.
A. Plante entière. G. Graine (akène aigretté).


B-F. Diversité des feuilles d'une plante à l'autre.
B-F. Diversité des feuilles d'une plante à l'autre.

B-F. Diversité des feuilles d'une plante à l'autre.
B-F. Diversité des feuilles d'une plante à l'autre.

 

Tiges et rhizomes : Feuilles en rosette basilaire à partir d'une racine pivotante (A, a) forte et bien enracinée, allongées, profondément et irrégulièrement lobées, parfois un peu dentées, lobes et dents variant considérablement d'une plante à l'autre (A-F).

Fleurs et fruits : capitules voyants, jaune vif, de 3,2 à 5 cm (1 1/4-2 po) de diamètre, solitaires sur des hampes longues, nues, sans feuilles, non ramifiées et creuses levant parmi les feuilles de la rosette; fleurons ligulés (rayons) seulement; bractées externes de l'involucre courtes et étalées ou réfléchies; porte-graines blanc, plus ou moins sphérique, de 3,5 à 5 cm (1 1/2-2 po) de diamètre; graines longues, minces, à bec effilé (c) surmonté d'une aigrette touffue blanche. Toutes les parties de la plante contiennent un suc laiteux collant. Floraison du début du printemps à la fin de l'automne.

 

Habitat : On trouve le pissenlit partout en Ontario, dans pratiquement tous les types d'habitats, des clairières en forêt aux champs cultivés, et des versants rocheux, aux jardins et aux pelouses.

Espèces similaires : Il se distingue, en rosette, des autres plantes à suc laiteux et à feuilles lobées ou divisées par ses feuilles douces, irrégulièrement lobées, parfois pubescentes, par l'absence de piquants sur le bord de ses feuilles et sur leurs nervures, et par sa longue racine pivotante, profondément enracinée. Les plantes florifères se reconnaissent à leurs grands capitules à rayons jaunes, portés individuellement sur des hampes longues, nues, creuses et non ramifiées, levant parmi les feuilles de la rosette, et par ses porte-graines blancs, sphériques, pouvant atteindre 5 cm (2 po) de diamètre.

| Retour à La galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 01 juillet 2000
Dernière révision : 08 octobre 2004

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca