Les mauvaises herbes de l'Ontario :
Phragmite commun

Nom : Phragmite commun, Phragmites australis (Cav.) Trin. ex Streud.,

Autres noms : PHRCO, common reed, roseau commun, jonc à balais, P. communis Trin.

Famille : famille des Graminées.

Description générale : Plante vivace se reproduisant par rhizomes, rarement par graines. Le phragmite commun se reconnaît à sa hauteur, à ses tiges dressées et sans rameaux, à ses grosses panicules douces, pourprées au début, brunâtres plus tard, et aux denses colonies qu'il forme partout où il se développe.

Photos et illustrations

Phragmite commun

Phragmite commun. Inflorescence en forme de fanion ou de plume.
Phragmite commun. Inflorescence en forme de fanion ou de plume.

A. Partie supérieure du chaume garnie de feuilles (avant la floraison)

A. Partie supérieure du chaume garnie de feuilles (avant la floraison).

Caractéristiques du chaume et de la base du limbe d'une graminée.
Caractéristiques du chaume et de la base du limbe d'une graminée.

Tiges et rhizomes : Chaumes lisses, dressés, épais (jusqu'à 10 mm ou 2/5 po de diamètre), presque ligneux, parfois pourprés, atteignant jusqu'à 4 m (13 pi) de hauteur et s'élevant à partir de rhizomes longs, fermes et fortement traçants; gaines foliaires lisses et fabres, à bords souvent pourpres, d'apparence lisse, pouvant se chevaucher et dont les poils très fins, insérés en bordure, ne sont visibles qu'à la loupe; jonction de la gaine foliaire et du limbe (a) vert jaunâtre, à bords plissés, formant des structures visibles (presque 1 mm ou 1/25 po de hauteur), semblables à des oreillettes (b) à l'endroit où leurs bords se rejoignent; ligule complexe, en forme de membrane (c) jaunâtre ou pourprée, très courte (0,2 mm, 1/100 po), surmontée d'une bande de poils (d) blancs, denses et très courts d'environ 0,5 mm (1/50 po) de longueur et d'un rang simple de poils très longs et relativement rigides (e) de 5 à 15 mm (1/5-3/5 po) de longueur (C, D) qui tombent très tôt pour ne laisser sur les feuilles plus vieilles (E) qu'une bande de poils courts; touffe de poils de moyenne longueur, raides ou crépus (f), de part et d'autre du limbe à sa jonction avec la gaine; limbes plats et lisses, de 5 à 60 cm (2-24 po) de longueur et de 0,3 à 6 cm (1/8-2 1/2 po) de largeur, très effilés à l'extrémité.

Fleurs et fruits : Inflorescence d'abord pourprée, devenant par la suite rousse et presque brun foncé à maturité, de 12 à 40 cm (4 1/2-16 po) de longueur, pourvue de rameaux montants et formant une panicule soyeuse et touffue; épillets de 10 à 17 mm (2/5-3/4 po) de longueur, portant chacun de 3 à 7 graines; poils de la rachéole longs, blancs et abondants, donnant à l'inflorescence une apparence soyeuse. Floraison en août et en septembre.

Habitat : Le phragmite commun comprend la plante indigène, répandue dans toute l'Amérique du Nord, et une variété très apparentée, originaire d'Europe. On le trouve en Ontario, dans les marais d'eau douce ou alcaline, au bord des étangs, des lacs, des fossés, des routes et des champs. Il se propage par ses rhizomes dont les segments sont aisément transportés d'un endroit à un autre par l'intermédiaire de la machinerie agricole. Une fois établie, la plante se répand rapidement.

Espèces similaires : On confond parfois le roseau commun avec le sorgho d'Alep (p. 00) et une herbe ornementale, l'eulalia, Miscanthus sinensis Anderss., [MISSI], deux grandes plantes vivaces à rhizomes. Il s'en distingue par son inflorescence plumeuse, pourprée ou brunâtre (brun-jaune et non plumeuse chez le sorgho d'Alep, ; plumeuse mais blanche ou argentée chez l'eulalia), par ses graines ayant la finesse d'un poil (charnues, dures et plus longues chez le sorgho d'Alep), minces, recouvertes d'une membrane et enfermées dans une enveloppe soyeuse chez l'eulalia) et par sa feuille complexe à la base, garnie de touffes de poils (f) de part et d'autre, à la jonction du limbe et de la gaine, et dotée à la ligule de poils longs (e) qui tombent très tôt pour ne laisser qu'une bande de poils très courts (d) sur une base membraneuse plus courte encore (c) (chez le sorgho d'Alep, ligule membraneuse seulement, de 2 à 5 mm (1/12-1/5 po) de longueur; chez l'eulalia, malgré une bande similaire de poils courts (env. 2 mm, 1/12 po de longueur) sur une membrane très courte, absence des poils très longs qui garnissent la ligule des jeunes feuilles du roseau commun).

| Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 19 janvier 2005
Dernière révision : 19 janvier 2005

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca