Les mauvaises herbes de l'Ontario : Grande molène

Nom : Grande molène, Verbascum thapsus L.,

Autres Noms : VESTH, common mullein, bouillon blanc, tabac du diable, bonhomme, candelabra, candlesticks, devil's tobacco

Famille : famille des Scrophulariacées - Linaire, scrofulaire

Description générale : Plante bisannuelle se reproduisant seulement par graines.

Photos et illustrations

Grande molène

Grande molène.  Feuilles

Grande molène

Grande molène. A. Rosette de feuilles basilaires. B. Sommité florifère.
Grande molène. A. Rosette de feuilles basilaires. B. Sommité florifère.

 

Tiges et rhizomes : La première année, forme une rosette de grandes feuilles grises et feutrées à partir d'une racine pivotante épaisse et profonde; la deuxième année, émet une grande tige dressée. Tige de 1 à 2 m (3-6 1/2 pi) de hauteur, trapue, non ramifiée ou portant seulement 1 ou 2 rameaux dans le haut, bordée au-dessous de chaque noeud d'ailes formées par les bords des feuilles (a); tiges et feuilles couvertes d'un tomentum laineux; feuilles de la rosette nombreuses, mesurant 30 cm (12 po) de long et 10 cm (4 po) de large, la plupart du temps, oblongues ou obovées (plus larges dans la seconde moitié), se rétrécissant vers le pétiole.

Fleurs et fruits : fleurs réunies en un épi allongé, épais et très fourni; 5 pétales jaunes soudés en une corolle rotacée (en forme de soucoupe), faisant de 12 à 20 mm (1/2-4/5 po) de largeur, ornée de 5 lobes (b); étamines à 5 anthères, 3 courtes et 2 longues; capsules presque sphériques, d'environ 1 cm (2/5 po) de diamètre mais enfouies dans la masse de bractées et de sépales laineux; graines brunâtres, très petites, d'environ 0,7 mm (1/40 po) de longueur. Floraison du début juillet à septembre.

 

Habitat : La grande molène est répandue dans tout le sud de l'Ontario mais est assez rare dans le nord de la province, fréquentant habituellement les sols sablonneux et graveleux, les bords de routes, les terrains incultes et les pâturages ingrats.

Espèces similaires : Elle se distingue par ses feuilles couvertes d'un épais feutrage (tomentum) blanc ou gris la première année (ressemblant presque à des semelles intérieures de feutre blanc), sa tige raide et dressée la deuxième année, terminée par un long épi de fleurs jaunes, les bords des feuilles (a) descendant le long de la tige en formant des ailes étroites, son épi laineux, dense et épais de fleurs jaunes (b), auxquelles succèdent des capsules presque sphériques, et ses pédoncules brunâtres, secs et dressés qui demeurent parfois sur la tige durant un an ou deux.

| Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 03 novembre 2004
Dernière révision : 03 novembre 2004

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca