Les mauvaises herbes de l'Ontario :
Morelle douce-amère

Nom : Morelle douce-amère, Solanum dulcamara L.,

Autres Noms : SOLDU, climbing nightshade, douce-amère, herbe à la fièvre, laque, morelle grimpante, vigne de judée, bitter nightshade, bittersweet, climbing bittersweet, deadly nightshade.

Famille : famille des Solanacées - Pomme de terre, morelle

Description générale : Plante vivace se reproduisant par graines (germination) et se propageant par rhizomes souterrains étendus.

Photos et illustrations

Morelle douce-amère. A. tige florifère. B. Tige portant des baies rouges et vertes.
Morelle douce-amère. A. tige florifère
B. tige portant des baies rouges et vertes.

Morelle douce-amère


Morelle douce-amère.

 

Tiges et rhizomes : Tiges partiellement ligneuses, faibles, dressées ou volubiles escaladant les clôtures et les autres plantes, de 1 à 3 m (3-10 pi) de longueur; elles meurent en général chaque année mais, dans les zones moins rigoureuses ou plus enneigées, elles épaississent et se lignifient dans le bas; glabre ou couverte de poils courts, cette partie des tiges est entourée d'une écorce gris clair fendillée en long; feuilles alternes (1 par noeud), simples (a) ou munies d'un ou plusieurs lobes (b), près de la base, ce qui leur donne l'allure d'une mitaine.

Fleurs et fruits : fleurs en grappes très ramifiées; chaque fleur étoilée (c) à corolle munie de 5 pointes bleu clair, violettes, ou plus rarement blanches, au centre de laquelle s'élève une fine pyramide de 5 étamines (d) soudées jaune vif; aux fleurs succèdent des baies oblongues (e) de 8 à 12 mm (1/3-1/2 po) de longueur, d'abord vertes puis rouge vif (pl. 107B) et juteuses à maturité. Floraison en juin et juillet; les baies mûrissent en août et demeurent souvent sur les tiges tout l'hiver. Les tiges, les racines, les feuilles et parfois les baies vertes ont une odeur désagréable de civette lorsqu'on les blesse.

Habitat : La morelle douce-amère se rencontre partout en Ontario dans les bois, à la lisière des champs et le long des routes, des clôtures et parfois dans les haies et les jardins.

Espèces similaires : On la reconnaît à ses tiges, à l'écorce gris clair fendillée qui recouvre les tiges anciennes, à ses feuilles lobées habituellement en forme de mitaine (b), à ses grappes de fleurs étoilées bleu violet (c), à ses baies rouges juteuses (e) et à sa forte odeur désagréable.

Mise en garde: Les tiges et les feuilles sont vénéneuses pour le bétail. Les jolies baies rouge vif ont un goût doux-amer, et même si certaines personnes peuvent les consommer, semble-t-il, sans problèmes, elles ont la réputation d'avoir empoisonné des enfants.

| Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 03 novembre 2004
Dernière révision : 03 novembre 2004

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca