Les mauvaises herbes de l'Ontario :
Stellaire moyenne

Nom : Stellaire moyenne, Stellaria media (L.) Vill.,

Autres noms : STEME, chickweed, céraiste, cresson, herbe à Bolduc, mouron des oiseaux, common chickweed

Famille : famille des Caryophyllacées - Oeillet

Description générale : plante annuelle ou annuelle d'hiver, se reproduisant par germination (graines) et par enracinement, au niveau des noeuds, de ses tiges feuillues horizontales (a).

Photos et illustrations

Stellaire moyenne

Stellaire moyenne. A. Plante entière B. Section de tige portant avec une fleur solitaire insérée entre deux rameaux et montrant les fines lignes poilues qui les parcourent longitudinalement C. Plantule (vue d'en haut) D. Plantule (vue latérale) E. Jeune plant.

Stellaire moyenne. A. Plante entière B. Section de tige portant avec une fleur solitaire insérée entre deux rameaux et montrant les fines lignes poilues qui les parcourent longitudinalement C. Plantule (vue d'en haut) D. Plantule (vue latérale) E. Jeune plant.

 

Tiges et rhizomes : Tiges couchées, rampantes, ou presque dressées, vert vif, très ramifiées, de 5 à 50 cm (2-20 po) de longueur, souples, délicates, à noeuds renflés (b), glabres sauf pour une fine ligne longitudinale (environ 1 mm, 1/25 po de largeur) de fins poils blancs (c) d'un côté de chaque rameau, changeant de côté à chaque entrenoeud; tiges s'enracinant au niveau des noeuds qui touchent le sol, la plante s'étendant ainsi par taches denses et enchevêtrées.

Feuilles : Feuilles opposées (2 par noeud), pétiolées près de la base, sessiles dans le haut des rameaux, à limbe ovale, à sommet pointu, glabres ou légèrement velues.

Fleurs et fruits : fleurs petites, blanches (d), portées à l'extrémité des tiges et insérées dans les angles des rameaux (B); pétales blancs, plus courts que les sépales verts qui mesurent 3-4 mm (1/8-1/6) de long (e); pétales au nombre de 5, bilobés, donnant l'impression qu'il y a 10 minuscules pétales; capsule légèrement ovoïde, aussi longue ou un peu plus longue que les sépales, dont le sommet se fendille par 6 dents minuscules et libère des graines brun rougeâtre, légèrement sphériques, d'environ 1,2 mm (1/20 po) de diamètre. Elle peut commencer à fleurir tôt au printemps et fructifie tout au cours de la saison de croissance.

 

Habitat : La stellaire moyenne se rencontre partout en Ontario dans les milieux et les sols les plus variés. C'est une des mauvaises herbes les plus communes dans les pelouses, mais elle se plaît aussi dans les jardins, les champs cultivés, les pâturages, les terrains incultes et même les forêts de feuillus.

Espèces similaires : Elle se distingue des plantes semblables par sa couleur vert vif, ses feuilles ovées pointues, l'unique ligne de fins poils blancs (c) courant le long des tiges et changeant de côté à chaque entrenoeud.

| Retour à la galerie de mauvaises herbes de l'Ontario |


Liens connexes

 


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 12 avril 2005
Dernière révision : 12 avril 2005

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca