L'effet des températures extrêmes sur les cultures de tomate et de poivron

Dommages causés par la gelée et le froid sur les plants de tomate et de poivron

Même si par définition, la gelée survient lorsque la température chute à 0° C à 1,5 mètres du sol, cette condition n'occasionne pas nécessairement des dommages aux cultures. La température à laquelle une plante va réellement geler dépend de divers facteurs comme l'espèce végétale, la variété, la vigueur de la plante, les conditions du sol, le couvert végétal, la durée de la période de gel, des conditions de dégel, de l'ennuagement et des conditions du vent.

Chez la tomate, les dégâts dus au gel se manifestent par un noircissement des tissus foliaires et de la tige. Les parties atteintes vont par la suite se flétrir et prendre une couleur brune. Au départ, il est difficile de dire si le point de croissance a été détruit par le gel. Ce n'est que le jour suivant qu'il est plus évident de voir si le point de croissance a été détruit. Le poivron est plus sensible au gel que la tomate et peut être endommagé ou tué par une faible gelée.

Le froid peut également affecter les plants de tomates à des températures se situant entre 0 et 5° C. Le froid peut restreindre la croissance, flétrir la plante et occasionner des petits points à la surface ou la nécrose du feuillage. Ces conditions rendent la plante plus vulnérable aux maladies. Une faible température du sol peut également ralentir la croissance de la plante et restreindre le développement des racines. Des températures inférieures à 10° C pendant la floraison peut nuire à la pollinisation et causer l'altération « en face de chat » du fruit.

Le poivron peut également être endommagé par le froid s'il est exposé à des températures prolongées se situant entre 0 et 10° C (32 et 50° F). Les dégâts se manifestent par le plissement des feuilles et le rabougrissement de la plante.

L'effet de la température sur la floraison de la tomate et du poivron

Les températures extrêmes peuvent avoir un effet néfaste sur la floraison, la pollinisation et la fructification des tomates et des poivrons. Le tableau 1 présente l'effet de la température sur la floraison et la fructification des tomates et des poivrons.

Tableau 1: L'effet de la température sur la floraison et la fructification des tomates et poivrons.

Tableau 1: L'effet de la température sur la floraison et la fructification des tomates

Température

Effet sur la floraison, la pollinisation et la fructification

Supérieure à 35° C (95° F)

Mise à fruit réduite

18,5 - 26,5° C (65-80° F)

Température optimale pour la mise à fruit

Inférieure à 13° C (55° F)

Occasionne des manques ou l'altération en "face de chat"

Inférieure à 10° C (50° F)

Mise à fruit médiocre

Tableau 1: L'effet de la température sur la floraison et la fructification des poivrons.

Température

Effet sur la floraison, la pollinisation et la fructification

Supérieure à 32° C (90° F) - diurne

Stérilité du pollen - les fleurs peuvent tomber

16° C (61° F)

Température optimale pour la mise à fruit

Inférieure à 15,5° C (60° F) ou supérieure à 24° C (75° F) - nocturne

Mise à fruit médiocre

Quand on observe le développement des fleurs et des fruits, il est possible d'oublier que les faibles températures auxquelles la plante a été soumise les semaines ayant précédé l'apparition des boutons floraux ont peut-être eu un effet sur la floraison et la fructification.

Le plant de tomate soumis à des températures inférieures à 15,5° C (60° F) pendant une longue période de temps va fleurir à profusion. Ces fleurs peuvent demeurer ouvertes sur le plant pendant plusieurs semaines sans toutefois former de fruits. Des fleurs plus grosses et une augmentation du nombre de bouquets peuvent apparaître suite à l'exposition de la plante à de basses températures avant l'apparition des boutons floraux.


Croyez-le ou pas …

Chez la tomate, des températures diurnes de 15,5° C (60° F) avec des températures nocturnes de 10° C (50° F) quatre à cinq semaines précédant la floraison des bouquets de fleurs peuvent occasionner des manques ou l'altération « en face de chat ».


Fait …

Chez le poivron, une température nocturne comprise entre 7 et 10° C (45 et 50° F) pendant le développement des fleurs peut occasionner une croissance réduite du fruit ou des manques.


L'effet de la gelée et du froid sur les fruits de la tomate et du poivron

Les fruits de plantes à climat chaud risquent d'être endommagés à de basses températures. Les dommages dus au froid peuvent être occasionnés aux fruits de la tomate lorsque la température demeure pendant plus de 14 jours à 10° C ou pendant plus de 6 à 8 jours à 5° C. Les tomates exposées à de basses températures pendant une période de temps moins longue peuvent également éprouver des problèmes d'entreposage, même si aucune forme de dommage n'a été observée dans la culture. Dans le cas des poivrons, ils peuvent subir des dommages à des températures prolongées inférieures à 8° C.

Les dommages dus à la gelée sont plus importants que ceux occasionnés par le froid. Les fruits de la tomate et du poivron sont généralement endommagés à des températures comprises entre 0 et -1° C.

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca

Auteur : Janice LeBoeuf - Spécialiste en cultures légumières/MAAO
Date de création : 16 juin 2004
Dernière révision : 16 juin 2004

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca