Asclépiade commune

Table des matières

Photo

Asclépiade commune Asclépiade commune

Asclépiade commune

 

Nom

  • Anglais - common wilkweed, (also green, swamp, and whorled milkweed species)
  • Français- Asclépiade commune (asclépiade à fleurs vertes, asclépiade incarnate et asclépiade verticillée)
  • Latin - Asclepias syriaca L., Asclepias viridiflora Raf., Asclepias incarnata L., Asclepias verticillata L.

Situation actuelle

  • Autres provinces - nuisible au Québec (commune), Manitoba (répandue et faste)
  • Loi fédérale sur les semences (Canada) - non
  • Federal Noxious Weed (États-Unis) - non
  • Noxious State Reg (États-Unis) - 1 state (Minnesota - commune)

Toxicité/Mises en garde

  • Pub 505 -Asclépiade certaines espèces d'asclépiades sont hautement toxiques pour le bétail et tout indique que l'asclépiade de Syrie puisse elle aussi, dans certaines circonstances, être toxique.
  • Plantes toxiques du Canada - Cette plante a intoxiqué un mouton dans l'est des États-Unis. L'asclépiade contient des glycosides cardiaques qui sont toxiques pour les animaux (Reynard et Norton, Joubert 1989). (Une douzaine de moutons sont morts après avoir ingéré de grandes quantités d'asclépiade commune au Maryland. Les plantes, qui sont presque les seuls végétaux disponibles par sécheresse sont de mauvais goût et ne sont habituellement pas consommées par les animaux. (Reynard et Norton 1942).
  • Plantes toxiques du Cornell - non
  • Plantes toxiques du Indiana
    • Niveau de toxicité : faible à modéré. Les asclépiades ont un mauvais goût et leur degré de toxicité est variable. Leur consommation n'est pas mortelle, sauf si d'importantes quantités sont ingérées.
    • Animaux vulnérables : tous les animaux sont vulnérables. Les moutons sont le plus à risque, mais les bovins, les chèvres, les chevaux, les volailles et les animaux de compagnie le sont aussi.
    • Parties toxiques : tiges, feuilles, racines.
    • Symptômes généraux : troubles gastro-intestinaux (surtout vomissements et diarrhée), incoordination, tremblements, troubles cardiaques, respiration laborieuse, mort.

Distribution

  • L'asclépiade de Syrie se rencontre partout dans le sud de l'Ontario dans les pâturages, les prairies, les terrains incultes, les terres cultivées et les bords de routes. Pousse le mieux dans les endroits exposés. L'asclépiade incarnate se retrouve surtout dans les endroits humides des marais et des fossés. L'asclépiade à fleurs vertes est indigène aux sols grossiers. L'asclépiade verticillée se retrouve dans les endroits exposés secs. L'asclépiade incarnate et l'asclépiade verticillée sont relativement rares à comparer aux autres espèces d'asclépiades.

Habitude de croissance

  • Plante vivace

La méthode de propagation

  • semences, soufflé par le vent, racines/rhizome

Moyens de lutte

  • Application de doses moyennes à élevées de glyphosate (cultures Roundup Ready) au stade du bouton et au début de la floraison; tolérance au 2,4-D, tolérance moyenne au dicamba. Mentionnée sur l'étiquette de Roundup, mais non sur celles du 2,4-D ni de Banvel. Appliquer l'herbicide au début du stade du bouton (floraison à la mi-été) ou au début de l'automne. La taille répétée à intervalle de 21 jours peut être efficace. Une seule coupe stimulera la germination de bourgeons racinaires souterrains. La taille répétée avant la formation du fruit (gousse) réduira les réserves des racines.

Autres commentaires

  • Plante hôte et source de nourriture pour le monarque.

Liens connexes


Auteur : Mike Cowbrough - Inspecteur en chef des mauvaises herbes - Loi sur la destruction des mauvaises herbes/ MAAARO
Date de création : 11 janvier 2007
Dernière révision : 03 septembre 2014

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca