Loi sur la destruction des mauvaises herbes - Foire aux questions

Table des matières

Pourquoi l'Ontario s'est-il doté de la Loi sur la destruction des mauvaises herbes?

L'objet de la Loi sur la destruction des mauvaises herbes est de réduire :

  1. Les invasions de mauvaises herbes nuisibles qui se répercutent sur les secteurs de l'agriculture et de l'horticulture;
  2. L'incidence des maladies des végétaux par l'élimination de leurs hôtes tels que l'épine-vinette commune et le nerprun cathartique;
  3. Les risques que les plantes toxiques font courir au bétail.

Comment puis-je communiquer avec l'inspecteur des mauvaises herbes de ma région ou de ma municipalité?

Vous pouvez vous adresser à votre municipalité, votre région, votre district ou votre comté pour demander les coordonnées de l'inspecteur des mauvaises herbes ou de l'agent de réglementation de votre localité.

Qu'est-ce qu'une mauvaise herbe nuisible?

Une mauvaise herbe nuisible est une plante inscrite à l'annexe sur les mauvaises herbes nuisibles du règlement 1096 pris en vertu de la Loi sur la destruction des mauvaises herbes. On appelle cette annexe " Liste des mauvaises herbes nuisibles ". Un conseil municipal peut également, moyennant l'approbation du ministre, ajouter des plantes locales à titre de " mauvaises herbes locales " par règlement municipal pris en vertu de l'article 10 de la Loi sur la destruction des mauvaises herbes. Ces plantes locales seront alors réputées être des mauvaises herbes nuisibles dans la région visée par le règlement municipal.

En règle générale, une espèce désignée comme étant une mauvaise herbe nuisible en vertu de la Loi sur la destruction des mauvaises herbes répond aux critères suivants :

  • elle est difficile à maîtriser lorsqu'elle s'est établie dans un champ cultivé et elle réduit le rendement et la qualité de la culture touchée;
  • elle nuit à la santé et au bien-être du bétail;
  • elle pose un risque pour la santé et le bien-être des travailleurs agricoles.

En Ontario, 25 mauvaises herbes sont désignées comme nuisibles en vertu de la Loi sur la destruction des mauvaises herbes. Vous trouverez une liste de ces mauvaises herbes sur le site Web du Ministère.

Quelles sont les modifications récemment apportées à l'Annexe sur les mauvaises herbes?

À compter de maintenant, le Dompte-venin noir et le Dompte-venin de Russie sont ajoutés à la liste des mauvaise herbes nuisibles, tandis que l'asclépiade en est retiré.

Depuis l'ajout de l'asclépiade à la liste des mauvaises herbes nuisibles, On a mis au point à l'intention des agriculteurs d'autres solutions pour lutter contre cette mauvaise herbe.

Le Dompte-venin de Russie et le Dompte-venin noir sont des plantes envahissantes agressives qui peuvent interrompre le cycle de vie des papillons monarque. Le Monarque est attiré par cette plante, mais tout œuf qui y est déposé ne survivra pas. L'ajout de ces mauvaises herbes à l'Annexe sur les mauvaises herbes nuisibles offre un autre outil permettant aux inspecteurs des mauvaises herbes de lutter contre ces plantes non indigènes et de réduire au maximum leur nuisance dans l'agriculture et l'horticulture.

Veuillez consulter le chapitre 18, page 402 de la publication 75 du MAAARO, Guide de lutte contre les mauvaises herbes pour en savoir davantage sur les stratégies de lutte contre le Dontte-venin de Russie.

Puis-je planter de l'asclépiade dans mon jardin?

Les jardiniers et les citoyens intéressés sont invités à faire preuve de prudence s'ils font pousser des asclépiades indigènes pour offrir un habitat au papillon monarque; ils peuvent choisir une variété comme l'asclépiade incarnate, qui a moins tendance à se propager et à nuire à l'agriculture. Il n'est pas recommandé de planter de l'asclépiade au voisinage des terres agricoles.


Auteur : Mike Cowbrough - chef du programme de lutte contre les mauvaises herbes/MAAARO
Date de création : 17 juillet 2007
Dernière révision : 18 juin 2014

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca