Cultures couvre-sol : L'orge

Table des matières

  1. Description : Famille
  2. Croissance
  3. Méthodes de contrôle
  4. Sensibilité aux herbicides : répression des mauvaises herbes
  5. Avantages et mises en garde
  6. Comment démarrer
  7. Pour de plus amples renseignements
  8. Liens connexes

Description

Famille

  • Graminées
  • L'orge qui est utilisé en association avec d'autres semences sur du paillis pour servir de protection contre le vent a déjà subi un traitement antiparasitaire. Noter la croissance procombante de l'orge (à ras le sol).

L'orge

Croissance

Parties aériennes

  • Graminée annuelle à croissance rapide
  • Port moins dressé que l'avoine
  • Talle plus que l'avoine
  • Peut atteindre une hauteur de 20 à 50 cm à l'automne
  • L'orge mûr peut atteindre 60 à 120 cm

Système racinaire

  • Système racinaire fasciculé
  • moins vigoureux que le seigle
  • Atteint une profondeur de 1,8 à 2,1 m

Hivernage

  • Ne survit pas aux hivers froids puisque les semis meurent à une température de - 8 °C
  • Toutefois, la tolérance au froid augmente à mesure que la plante mûrit - la destruction par l'hiver n'est pas toujours uniforme durant les hivers doux
  • La tolérance de l'orge à l'hiver est irrégulière et peut donner lieu à des peuplements inégaux

Aptitude écologique

  • Croît le mieux dans des conditions fraîches et sèches, tolère moins bien les sols humides que l'avoine
  • Nécessite une humidité du sol moins élevée pour une croissance optimale
  • Préfère les sols au pH supérieur à 6
  • Présente une très forte tolérance au sel

Méthodes de contrôle

  • destruction par l'hiver
  • herbicides
  • pratiques culturales

Sensibilité aux herbicides : répression des mauvaises herbes

  • l'application d'herbicides n'est ordinairement pas nécessaire si un peuplement dense est bien établi
  • de nombreux herbicides sont homologués pour la répression des mauvaises herbes dans les cultures d'orge, mais une bonne méthode de répression pour une culture-abri ne devrait pas être coûteuse et pourrait ne pas s'avérer nécessaire
  • établir un bon couvert de culture pour étouffer les mauvaises herbes

Avantages et mises en garde

Gestion des éléments nutritifs

  • N'absorbe pas autant d'azote que le seigle.
  • Quand l'orge est détruit par l'hiver, de l'azote est libéré pendant la décomposition.

Lutte antiparasitaire

  • Culture très compétitive - plus que l'avoine.
  • Un tallage vigoureux réprimera les mauvaises herbes.

Matière organique

  • S'il est planté suffisamment tôt à l'automne, il produira assez de biomasse pour accroître la matière organique du sol.
  • D'après les recherches, les cultures d'orge donneront un lit de semences plus stable que la luzerne.

Lutte contre l'érosion

  • Tolère le froid - en fait un bon choix pour la lutte contre l'érosion par le vent et l'eau au début du printemps.
  • Se prête à la culture dense ou à la culture en andains
  • Comme l'avoine, l'orge peut être ensemencé avant ou en même temps que les semis de précision de légumes de saison fraîche, tels que les carottes, les radis ou les oignons pour protéger contre l'érosion précoce par le vent et les dommages causés par le vent alors qu'ils émergent des sols sablonneux ou des sols organiques.
  • L'orge ne se prête pas aussi bien que le seigle aux cultures en bandes de protection contre le vent dans les champs de tomates - parce qu'il est plus lent à croître en hauteur.

Pâture

  • Cultivé comme pâturage, litière ou culture-abri.

Comment démarrer

Implantation

  • Donne un meilleur rendement dans des conditions fraîches et humides.

Coût et disponibilité

  • Semences faciles à trouver.
  • Relativement peu cher.

Liens connexes


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca