Cultivars de pêchers et de nectariniers


Fiche technique - ISSN 1198-7138  -  Imprimeur de la Reine pour l'Ontario
Agdex : 212
Date de publication : AOÛT 2007
Commande no. 07-042
Dernière révision :
Situation : Fiche technique imprimée en décembre 2008 pour remplacer Cultivars de pêches et de nectarines, commande no 02-034 du MAAARO
Rédacteur : K. Slingerland et J. Subramanian

Table de matières

Introduction

La présente fiche technique vise à guider les producteurs commerciaux dans leur choix de cultivars de pêchers et de nectariniers.

Le terme « cultivar » employé dans cette fiche technique vient de la contraction des mots « variété cultivée ». Il remplace le terme désuet « variété » qui était une source de confusion du fait qu'il désigne aussi les types reconnaissables au sein d'une espèce, qui conservent leurs caractéristiques distinctives à l'état sauvage. Le terme cultivar désigne tout type de végétal nommé et reconnu en horticulture qui ne peut être reproduit que par voie végétative ou utilisation de lignées génétiques et de sources de semences sélectionnées.

Cultivars recommandés

Les cultivars énumérés aux tableaux 1 et 2 sont recommandés pour des plantations générales, restreintes ou d'essai. Dans la colonne « Plantation générale », se trouvent les cultivars reconnus, dont le rendement est prévisible et la valeur marchande, reconnue. La colonne « Plantation restreinte » comprend les cultivars jugés satisfaisants, mais qui ne sont pas encore bien implantés, des cultivars plus anciens dont l'importance est en baisse, et des cultivars destinés à une utilisation particulière (vendus aux éventaires routiers, destinés à la cuisson) ou exigeant des conditions précises (sol, climat). Les nouveaux cultivars qui suscitent de l'intérêt mais qui n'ont pas fait leurs preuves sont regroupés dans la colonne « Plantation d'essai ».

Les recommandations ont été regroupées selon les réponses des cultivars aux différentes conditions climatiques et d'après les antécédents culturaux. Dans les autres régions du sud de l'Ontario, les dégâts causés par l'hiver limitent la culture aux cultivars les plus rustiques, et seulement dans les endroits les mieux abrités. À l'intérieur de chaque colonne, les cultivars sont énumérés dans l'ordre de maturation.

Tableau 1. Cultivars de pêchers recommandés pour l'Ontario

Marché du frais — Chair jaune

Plantation générale

Plantation restreinte

Plantation d'essai

Harrow Diamond

Springcrest

Flamin Fury®PF-1

Garnet Beauty

ACMD Harrow Dawn

Flamin Fury®PF-5B

Early Redhaven

Brighton

RisingstarMD

Harson

Harken

BlazingstarMD

Redhaven

Harbrite

Flamin Fury®PF-15A

Vivid

Veeglo

RedstarMD

Harrow Beauty

ACMD Harrow Fair

StarfireMD

Loring

VollieMD

Jim Wilson

Cresthaven

Harcrest

CoralstarMD

 

Redskin

Bounty

 

 

AllstarMD

 

 

Flamin Fury®PF-17

 

 

GlowingstarMD

 

 

Flamin Fury®PF-23

 

 

Flamin Fury®PF-24 007

 

 

Flamin Fury®PF-25

 

 

Flamin Fury®PF-27A

 

Marché du frais —Chair blanche
Plantation générale Plantation restreinte Plantation d'essai
    White Lady
    BlushingstarMD

 

Transformation
Plantation générale Plantation restreinte Plantation d'essai
Vulcan Veecling  
Vinegold Babygold 5  
Virgil VitallMD  
CatherinaMD    
VentureMD    
Babygold 7    

 

Tableau 2. Cultivars de nectariniers recommandés pour l'Ontario
Marché du frais – Chair jaune
Plantation générale Plantation restreinte Plantation d'essai
HarflameMD Flavortop  
Harblaze Redgold  
Fantasia    

Tableau 3. Dates moyennes de la première cueillette des pêches destinées au marché du frais
Cultivar Date
Springcrest 25 juillet
Harrow Diamond 27 juillet
Flamin Fury®PF-5B 28 juillet
RisingstarMD 2 août
Garnet Beauty 3 août
Early Redhaven 5 août
ACMD Harrow Dawn 5 août
Brighton 8 août
Harson 16 août
Flamin Fury®PF-15A 16 août
Redhaven 16 août
RedstarMD 16 août
StarfireMD 17 août
Harken 18 août
BlazingstarMD 19 août
Harbrite 20 août
Vivid 20 août
White Lady* 21 août
ACMD Harrow Fair 23 août
Jim Wilson 23 août
Veeglo 24 août
CoralstarMD 29 août
AllstarMD 31 août
Bounty 31 août
Harrow Beauty 2 sept.
Loring 2 sept.
Blushingstar*MD 4 sept.
Flamin Fury®PF-17 4 sept.
Vollie MD 7 sept.
Flamin Fury®PF-23 8 sept.
Cresthaven 12 sept.
Flamin Fury®PF-24 007 12 sept.
GlowingstarMD 13 sept.
Harcrest 14 sept.
Redskin 17 sept.
Flamin Fury®PF-25 17 sept.
Flamin Fury®PF-27A 19 sept.

*chair blanche

 

Dates de cueillette des pêches et des nectarines

Pêches destinées au marché du frais

Le tableau 3, Dates moyennes de la première cueillette des pêches destinées au marché du frais, donne les dates moyennes de la première cueillette commerciale des pêches destinées au marché du frais au Département de phytotechnie, Université de Guelph, à Vineland. Ces dates sont le résultat d'observations faites sur de nombreuses années; les dates réelles varient selon l'endroit et la saison. Ces moyennes aideront les producteurs à choisir des cultivars selon leur précocité, ainsi que les expéditeurs et négociants à faire la mise en marché des fruits.

Pêches de transformation

Le tableau 4, Dates moyennes de la première cueillette des pêches de transformation, donne les dates moyennes de la première cueillette commerciale des pêches de transformation au Département de phytotechnie, Université de Guelph, à Vineland. Ces dates sont le résultat d'observations faites sur de nombreuses années; les dates réelles varient selon l'endroit et la saison. Ces moyennes aideront les producteurs à choisir les cultivars selon leur précocité, ainsi que les transformateurs à prévoir les dates des réception des fruits.

Tableau 4. Dates moyennes de la première cueillette des pêches de transformation
Cultivar Date
Vulcan 6 août
Vinegold 10 août
Virgil 13 août
Veecling 18 août
CatherinaMD 25 août
Babygold 5 4 sept.
VentureMD 6 sept.
Babygold 7 13 sept.
Vitall MD 18 sept.

 

Nectarines

Le tableau 5, Dates moyennes de la première cueillette des nectarines, donne les dates moyennes de la première cueillette commerciale des nectarines destinées au marché du frais au Département de phytotechnie, Université de Guelph, à Vineland. Ces dates sont le résultat d'observations faites sur de nombreuses années; les dates réelles varient selon l'endroit et la saison. Ces moyennes aideront les producteurs à choisir les cultivars selon leur précocité, ainsi que les expéditeurs et négociants à faire la mise en marché des fruits.

Tableau 5. Dates moyennes de la première cueillette des nectarines
Cultivar Date
HarflameMD 16 août
Harblaze 17 août
Flavortop 9 sept.
Redgold 9 sept.
Fantasia 14 sept.

 

Pollinisation

Tous les cultivars de pêchers et de nectariniers recommandés sont autofertiles. Il n'est donc pas nécessaire de planter d'autres cultivars dans le verger pour améliorer la fructification, ni d'y introduire des colonies d'abeilles pour favoriser la nouaison.

Le recours à des pratiques de gestion optimales est utile pour que les arbres aient une croissance saine et se garnissent de nombreux bouquets de fleurs saines. Il importe, par exemple, de veiller à la circulation de l'air (particulièrement au moment de la floraison), au drainage du sol, à la teneur du sol en éléments nutritifs, à la taille des arbres et à la mise en place de programmes de lutte intégrée (PLI).

Description des cultivars

Les brèves descriptions qui suivent portent exclusivement sur les caractères qui permettront aux producteurs de comparer les cultivars de pêchers et de nectariniers et de choisir judicieusement ceux qui conviennent le mieux. On y trouvera les limites et les qualités particulières des cultivars. Sauf mention contraire, chaque cultivar est jugé satisfaisant en ce qui concerne les caractéristiques comme la croissance de l'arbre, la rusticité, la productivité, ainsi que le calibre du fruit, son apparence et sa qualité. Les évaluations sont fondées sur la performance fruitière au Département de phytotechnie de l'Université de Guelph, à Vineland. Lorsqu'ils sont cultivés ailleurs, les cultivars peuvent donner des résultats fort différents.

Les pêches et les nectarines sont parmi les fruits tendres les plus prédisposés à la destruction par l'hiver et, par conséquent, leur culture en Ontario n'est possible que dans les régions bénéficiant du climat le plus doux. L'emplacement exact revêt également une grande importance, car le système racinaire nécessite un terrain bien drainé, faute de quoi le rendement et la longévité en souffriront.

Cultivars nommés de pêchers

Pêches destinées au marché du frais (à chair jaune)

AllstarMD Mûrit deux jours avant Harrow Beauty. Fruit de calibre moyen, rouge vif, à chair jaune translucide, de fermeté moyenne et de qualité passable. Le fruit et l'arbre se sont révélés sensibles à la tache bactérienne.

BlazingstarMD Mûrit trois jours après Redhaven. Fruit très coloré, rond et attrayant, à chair ferme. Le calibre et la qualité du fruit sont acceptables. Le fruit et l'arbre sont sensibles à la tache bactérienne.

Bounty Nouveau cultivar mis au point par le USDA à Kearneysville en Virginie occidentale, mûrissant deux jours avant Loring. Comparativement au cultivar Loring, donne un fruit plus coloré, de forme plus arrondie et plus savoureux. En Ontario, les cueillettes de Bounty ont été plutôt faibles sous des conditions hivernales très rigoureuses.

Brighton Cultivar ayant montré des aptitudes comme pêche de primeur. Fruit de calibre moyen, à peau rouge appétissante et de bonne qualité, mais dont la chair adhère au noyau. Mûrit cinq jours après Garnet Beauty.

CoralstarMD Mûrit quatre jours avant Harrow Beauty. Fruit de fermeté moyenne, de calibre allant de moyen à gros, rouge clair, à chair jaune translucide, de qualité allant de passable à mauvaise. Le fruit et l'arbre sont sensibles à la tache bactérienne.

Cresthaven Cultivar moyennement sensible à la tache bactérienne, mûrissant dix jours après Harrow Beauty, à fruit ferme et gros, dont la couleur ne rivalise toutefois pas avec celle des autres cultivars.

Early Redhaven Mutant de Redhaven mûrissant deux jours après Garnet Beauty, mais dont les caractères sont similaires à ce dernier. Parfois, le fruit a une peau plus colorée et un calibre plus petit; sa chair, plus ferme, tend à adhérer au noyau. Il a été beaucoup planté au cours des dernières années.

Flamin Fury® PF-5B Les résultats préliminaires d'un essai CanAdapt effectué par un producteur indiquent que le fruit mûrit un jour après Harrow Diamond et qu'il est de calibre moyen même avec une bonne fructification. Fruit bien lavé de rouge affichant peu de noyaux fendus. La tolérance de ce cultivar à la tache bactérienne est de moyenne à bonne.

Flamin Fury® PF-15A Les résultats préliminaires d'un essai CanAdapt effectué par un producteur indiquent que le fruit mûrit un jour avant Redhaven et qu'il est de calibre moyen même avec une bonne fructification. Fruit bien lavé de rouge affichant très peu de noyaux fendus. La tolérance de ce cultivar à la tache bactérienne est de moyenne à bonne.

Flamin Fury® PF-17 Fruit de bonne qualité mûrissant deux jours après Harrow Beauty, de calibre moyen même avec une bonne fructification, bien lavé d'un rouge foncé et vibrant. Sa tolérance à la tache bactérienne est bonne.

Flamin Fury® PF-23 Fruit de bonne qualité mûrissant six jours après Harrow Beauty, de calibre moyen même avec une bonne fructification, bien lavé d'un rouge écarlate et vibrant. Sa tolérance à la tache bactérienne va de passable à bonne.

Flamin Fury® PF-24 007 Les résultats préliminaires d'un essai CanAdapt effectué par un producteur indiquent que le fruit mûrit dix jours après Harrow Beauty, qu'il est de bonne qualité, de gros calibre même avec une bonne fructification, d'une couleur passable et raisonnablement lavé de rouge. Sa tolérance à la tache bactérienne va de moyenne à bonne.

Garnet Beauty Mutant de bourgeon de Redhaven qui se classe deuxième en Ontario en termes de nombre d'arbres, après le cultivar parental. Pêche appétissante et de bonne qualité qui mûrit environ une semaine après Harrow Diamond. En général, elle n'est pas prédisposée à la fente des noyaux, mais sa chair est quelque peu adhérente.

GlowingstarMD Mûrit onze jours après Harrow Beauty. Fruits de moyen à gros même avec une bonne fructification. Fruit de bonne qualité, d'une couleur rouge vif bien lavée de rouge. Bonne tolérance à la tache bactérienne.

Harbrite Mûrit quatre jours après Redhaven. Les boutons sont rustiques et la qualité du fruit est cotée bonne pour sa saison. Fruit de calibre moyen à gros, de forme arrondie et à peau colorée d'un rouge attrayant. La pêche est résistante à la tache bactérienne et à la pourriture brune.

Harcrest Mûrit juste avant Redskin et promet d'être un bon cultivar de fin de saison, coté assez résistant à la maladie. Fruit de moyen à gros, assez ferme, de bonne qualité, assez rustique à l'hiver et résistant à la maladie, mais pas plus lavé de rouge que les autres cultivars de fin de saison.

Harken Mûrit deux jours après Redhaven. La pêche, grosse et appétissante, a une peau jaune vif presque entièrement couverte par un riche lavis rouge. La chair est ferme et de bonne qualité. Comme son oxydation est lente, le fruit se prête bien à la congélation. Bonne résistance à la tache bactérienne et à la pourriture brune.

Harrow Beauty Mûrit en même temps que Loring et Canadian Harmony, mais est plus résistant à l'hiver qu'eux. Fruit très ferme et très appétissant, de calibre moyen, qui convient pour l'expédition. La chair, jaune profond, se teinte de rouge autour du noyau. Les feuilles et le fruit sont assez résistants à la tache bactérienne et à la pourriture brune.

ACMD Harrow Dawn (PBR 0573 auparavant HW 254) Nouveau cultivar introduit par AAC à Harrow et mûrissant onze jours avant Redhaven. Arbre plus rustique que Redhaven, vigoureux et productif, affichant sur le terrain une résistance de moyenne à forte à la tache bactérienne, à la pourriture brune et au chancre. Fruit très attrayant, lavé de rouge vif sur fond jaune, mûrissant de manière uniforme, de calibre moyen à chair jaune et ferme, habituellement à noyau libre à maturité et de qualité allant de moyenne à bonne avec très peu de noyaux fendus.

Harrow Diamond Mûrit environ une semaine avant Garnet Beauty. Cultivar rustique, résistant à la maladie et peu sujet à la fente des noyaux. La peau est lavée d'un rouge attrayant sur fond jaune vif. La chair, de couleur jaune intense et de bonne qualité, s'oxyde peu et n'adhère presque aucunement au noyau à maturité. Le calibre de petit à moyen du fruit impose de pratiquer un éclaircissage précoce et suffisant des fruits pour qu'ils atteignent une grosseur acceptable.

ACMD Harrow Fair (PBR 0574 auparavant HW 259) Nouveau cultivar introduit par AAC à Harrow, cueilli une semaine avant Harrow Beauty. Fruit de calibre allant de moyen à gros, de forme arrondie, très coloré, juteux et savoureux. Arbre affichant une bonne résistance à la maladie. Bon cultivar pour précéder Harrow Beauty.

Harson Mûrit en même temps que Redhaven. Fruit attrayant, fortement coloré, à noyau presque entièrement libre, de calibre allant de moyen à gros, ferme et de bonne qualité. Les fruits ont un calibre uniforme et s'emballent bien. Sur le terrain, les arbres, robustes et productifs, montrent une résistance supérieure à la moyenne à la tache bactérienne, à la pourriture brune et au chancre à Leucostoma.

Jim Wilson Mûrit un jour avant Veeglo à Vineland et peut constituer une bonne solution de rechange pour cette époque. Fruit attrayant, gros et arrondi, dont la chair ferme n'adhère pas au noyau. Arbre vigoureux et robuste pouvant donner des fruits de calibre acceptable même avec une fructification abondante. Cultivar plus résistant à la tache bactérienne que Veeglo.

Loring Cultivar de fin de saison à fruit ferme, de gros calibre, à chair jaune, à noyau libre, reconnu pour sa bonne qualité. Plutôt vulnérable au froid, ce cultivar ne devrait pas être planté dans les endroits limites. Le Loring a déjà été la norme dans l'industrie, mais la couleur de sa peau ne lui permet plus de concurrencer les cultivars plus récents.

RedstarMD Mûrit en même temps que Redhaven et atteint un calibre moyen même avec une bonne fructification. Fruit de teinte orangée, bien lavé de rouge, de qualité passable avec peu de noyaux fendus. Bonne tolérance à la tache bactérienne.

Redhaven Ce vieux cultivar de mi saison a une couleur rouge attrayante et produit une bonne qualité de fruit. Comme les arbres fructifient abondamment, il faut éclaircir les fruits pour qu'ils atteignent un calibre satisfaisant. La maturation est échelonnée, aussi faut il faire plusieurs cueillettes. Dans la mesure où les pratiques culturales sont adéquates, Redhaven s'avère un cultivar supérieur à la moyenne et présente une bonne rusticité.

Redskin Cultivar qui mûrit tard dans la saison. Fruit de bonne qualité, à noyau libre, de calibre moyen, dont la coloration est acceptable. L'arbre laisse retomber ses branches, mais il donne une très bonne cueillette.

RisingstarMD Mûrit un jour avant Garnet Beauty. Donne des fruits de calibre moyen avec des fructifications de bonnes à passables. Fruit de couleur rouge orangé bien lavé de rouge, de qualité allant de passable à bonne avec peu de noyaux fendus. Bonne tolérance à la tache bactérienne.

Springcrest Mûrit deux jours avant Harrow Diamond. Considéré comme un cultivar hâtif pour les ventes en kiosque et les marchés publics. Fruit de petit calibre, hâtif, à noyaux fendus fréquents. La peau peut devenir d'un mauve profond à maturité. Sensible au froid hivernal.

StarfireMD Mûrit un jour après Redhaven. Fruit de calibre moyen même avec une bonne fructification, de couleur rouge orangé écarlate, de bonne qualité avec peu de noyaux fendus. Bonne tolérance à la tache bactérienne.

Veeglo Mûrit entre Redhaven et Loring. Fruit de forme arrondie qui convient à la mise en conserve et à la congélation et dont la peau a une couleur de fond jaune vif. Cultivar de résistance moyenne à la tache bactérienne.

Vivid Fruit rouge vif, appétissant, ferme, de bonne qualité et de calibre supérieur à la moyenne. Arbre productif et vigoureux. Ce cultivar a pris beaucoup d'importance parmi les pêchers dont les fruits mûrissent après Redhaven. Il est moins rustique que Redhaven et ne doit pas être planté dans des endroits limites.

Vollie nouveau (auparavant V55061) Cultivar tardif, entre Loring et Cresthaven. Fruits rouge attrayants, de calibre moyen à gros. Très savoureux, chair très tendre. Les arbres présentent une résistance aux maladies allant de moyenne à bonne. Fructifications toujours abondantes.

Les cultivars suivants produisant des pêches destinées au marché du frais ont été éliminés de la liste, car ils ne sont plus considérés comme importants :

Canadian Harmony
Candor
Clyde Wilson
Correll
Cullinan
Derby
Earliglo
Earlired
Elberta
Ellerbe
Envoy
Ernared
Flamin Fury® PF-1
Golden Monarch
Harbelle
Harvester
Jayhaven
Jerseyglo
Madison
Newhaven
Redkist
Reliance
Sentinel
Sentry
Sunhaven
Velvet
V75013

Pêches destinées au marché du frais (à chair blanche)

BlushingstarMD (FA 18) Fruit cueilli de deux à quatre jours après Loring, de forme arrondie, de calibre allant de moyen à gros, bien lavé de rouge rosâtre, à chair ferme de bonne qualité. Bon arbre productif mais moyennement sensible à la tache bactérienne.

White Lady Fruit mûrissant cinq jours après Redhaven, de forme arrondie, ferme et très attrayant. Saveur peu acide et caractéristiques aromatiques moyennes. Cultivar moyennement sensible à la tache bactérienne.

Les cultivars suivants de pêchers ont été éliminés de la liste, car ils ne sont plus considérés comme importants :

Sugar Giant
Sugar May


Pêches destinées à la transformation

Babygold 5 Cultivar ayant déjà été considéré comme la norme durant la saison de production du Loring en raison du gros calibre et de la qualité de ses fruits, de la rusticité de l'arbre et de sa productivité. À cause de sa sensibilité à la tache bactérienne et à la pourriture brune, et à cause de la tendance de l'arbre à pousser en hauteur, il est en train d'être supplanté par des cultivars plus résistants aux maladies, comme VentureMD.

Babygold 7 Mûrit neuf jours après Babygold 5. Ce cultivar prolonge la saison des pêches destinées à la transformation. Comme le cultivar Babygold 5, il donne des fruits de gros calibre et de qualité exceptionnelle pour la transformation. Arbres au port dressé qui, même s'ils sont productifs et rustiques, sont difficiles à conduire. Fruit sensible à la pourriture brune, ayant tendance à tomber au sol à maturité.

Catherina (FredericaMD) Ce nouveau cultivar à noyau adhérent a subi des tests en tant que NJC-83; il a été créé par la station de recherche agricole du New Jersey. Introduit en France par l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), il mûrit dix jours avant le Babygold 5. Les arbres moyennement vigoureux et à port étalé donnent des cueillettes uniformes de fruits de moyens à gros, ronds et fermes, à chair jaune orangé et à saveur subacide. Arbre moyennement résistant au chancre à Leucostoma et à la tache bactérienne; un bon choix pour la pêche de transformation; sa maturation se situe entre Veecling et Babygold 5.

Veecling Mûrit dix-sept jours avant Babygold 5 (deux jours après Redhaven). Arbres robustes et productifs donnant de gros fruits de bonne qualité. Le cultivar est résistant à la tache bactérienne, mais est susceptible de produire des noyaux fendus et une chair colorée de rouge. Les transformateurs ne recommandent pas de nouvelles plantations de ce cultivar, étant donné l'introduction de cultivars supérieurs.

VentureMD (auparavant V75024) Nouveau cultivar introduit en 2000, mûrissant deux jours après Babygold 5 et capable de produire une fructification abondante et des fruits de gros calibre, fermes et de bonne qualité. Chair parfois teintée de rouge près du noyau sous certaines conditions, mais pas plus que celle du Babygold 5. Fruit affichant une bonne résistance à la tache bactérienne et à la pourriture brune, qui reste bien attaché à l'arbre. Arbre robuste et productif, au port moins érigé que Babygold, et plus facile à conduire. Cultivar excellent en remplacement de Babygold 5.

Vinegold Mûrit huit jours avant Veecling. Bon cultivar pour la conserverie en début de saison. Arbre robuste au port étalé, productif et moyennement résistant aux maladies. Fruit de calibre allant de moyen à gros, d'une rondeur anguleuse uniforme donnant, après transformation, un produit d'une couleur riche. Les noyaux fendus ont été observés certaines saisons.

Virgil Cultivar mûrissant cinq jours avant Veecling et produisant des fruits uniformes de gros calibre, de forme arrondie, à chair ferme et de bonne qualité. Chair exempte de couleur rouge et de noyaux fendus. Arbre moyennement résistant à la tache bactérienne, à la pourriture brune et au chancre à Leucostoma. L'uniformité des fruits fait de ce cultivar un bon choix avant Veecling.

VitallMD NOUVEAU (auparavant V851610) Pêche de transformation très tardive produisant des fruits de calibre moyen. Mûrit de cinq à sept jours après Babygold 7. Convient bien aux régions productrices du sud-ouest de l'Ontario. Éviter de planter ce cultivar dans les secteurs riverains et la région de Niagara, car les unités thermiques y sont insuffisantes durant la période de mûrissement.

Vulcan Cultivar mûrissant douze jours avant Veecling, ce qui en fait le cultivar commercial qui mûrit le plus précocement parmi les cultivars produisant des pêches destinées à la transformation. Fruit de calibre moyen, de forme arrondie, lavé de rouge, à chair jaune doré. Cultivar étonnamment exempt de noyaux fendus pour un cultivar aussi hâtif. Arbre vigoureux, rustique et résistant à la tache bactérienne et au chancre à Leucostoma, mais moyennement sensible à la pourriture brune.

Les cultivars suivants produisant des pêches destinées à la transformation ont été éliminés de la liste, car ils ne sont plus considérés comme importants :

Suncling
V68272
V7911105

Cultivars nommés de nectariniers

Malgré leur ascendance commune (même espèce botanique) et leur apparence similaire, les pêches et les nectarines diffèrent à certains égards. La nectarine, à chair jaune ou blanche, est habituellement plus petite, a la peau lisse et une saveur ainsi qu'une texture distinctes. Les nectarines ont tendance à être plus sensibles aux dommages occasionnés par les pucerons et à la pourriture brune. Les cultivars sont aussi classés selon que le noyau est adhérent, libre ou mi adhérent. Sans un éclaircissage soigné, les nectarines n'atteignent pas un calibre acceptable pour la vente. Comme la rusticité des arbres et des boutons à fruits est moins grande que celle des pêchers, il faut choisir judicieusement l'emplacement des vergers de nectarines.

Fantasia Mûrit tard dans la saison à l'époque de la pêche Cresthaven. Le fruit, à noyau libre, est attrayant et de calibre allant de moyen à gros; la peau prend un ton rouge clair sur fond jaune, et la chair est ferme. L'arbre présente une rusticité modérée et une résistance moyenne à la tache bactérienne. Fantasia est le principal cultivar commercial de nectarine dans la péninsule de Niagara.

Flavortop Mûrit juste après Loring. Fruit de gros calibre, de forme ovoïde, à noyau libre et d'excellente qualité. Peau fortement lavée de rouge sur un fond de couleur attrayante. Chair jaune, ferme et de texture lisse. Arbre vigoureux à faible fructification et sensible au froid hivernal. Fruits sensibles à la tache bactérienne.

Harblaze Ce cultivar est intéressant comme cultivar commercial dont les fruits mûrissent vers la fin de la saison du Redhaven. L'arbre, vigoureux et productif, donne des fruits appétissants, de calibre allant de moyen à gros, à noyau mi adhérent. Le fruit a tendance à ramollir rapidement à l'approche de la maturité et durant le dernier gonflement. Harblaze est relativement rustique et jouit d'une bonne résistance à la tache bactérienne, à la pourriture brune et au blanc.

HarflameMD Mûrit un jour avant Harblaze. Arbre aussi rustique que le Redhaven, de vigueur moyenne, quelque peu dressé et à fructification modérée. Cultivar affichant sur le terrain une bonne résistance à la tache bactérienne, à la pourriture brune et au chancre. Fruit attrayant, de calibre moyen, lavé de rouge sur 80 % de sa surface sur un fond jaune, à noyau mi adhérent, au mûrissement uniforme, de qualité moyenne, à chair jaune moyennement ferme, affichant une faible incidence de noyaux fendus.

Redgold Cultivar à maturité tardive donnant un fruit à noyau libre, lavé d'un rouge profond sur fond jaune, dont la chair jaune teintée de rouge près du noyau conserve sa fermeté, ce qui en fait une excellente nectarine pour l'entreposage et l'expédition. Arbre vigoureux, de faible productivité et sensible au froid hivernal ainsi qu'à la tache bactérienne et au blanc.

Les cultivars suivants de nectariniers ont été éliminés de la liste, car ils ne sont plus considérés comme importants :

Hardired
Harko
Nectared 1
Nectared 4
Nectared

Porte greffes recommandés et leur description

Jusqu'ici, les francs utilisés par les pépinières provenaient souvent des usines de transformation. Des porte-greffes comme Lovell, Elberta et Halford étaient reconnus pour leur compatibilité avec la plupart des cultivars et produisaient un bon système racinaire et des arbres robustes. Aujourd'hui, l'industrie se tourne davantage vers de la semence provenant de cultivars spécifiquement mis au point pour servir de porte greffe, comme le cultivar Bailey.

Les francs de pêchers demeurent la norme et constituent des porte greffes des plus satisfaisants pour les cultivars de pêchers lorsque la culture se fait sur des loams sableux légers et bien drainés. Les porte greffes clonaux qui sont soumis à la propagation végétative ne donnent pas de résultats satisfaisants en Ontario pour le moment.

Francs servant de porte greffes - Pêchers (Prunus persica)

Bailey est considéré comme l'un des meilleurs porte-greffes actuellement offerts sur le marché et est recommandé pour la culture des pêches en Ontario. Il s'agit d'un vieux cultivar de pêcher mis au point à West Branch, Iowa, affichant une très bonne rusticité et produisant de petits fruits à chair blanche, à noyau libre, dépourvus de toute valeur culinaire commerciale. Le noyau germe facilement et les cultivars ayant servi de greffons se sont bien greffés aux francs Bailey. Ces derniers donnent des arbres uniformes de taille allant de moyenne à grande.

Le porte greffe Bailey se propage facilement et affiche une bonne tolérance aux températures hivernales. Il est compatible avec les greffons recommandés, lesquels sont productifs lorsqu'ils sont greffés sur Bailey. Ce porte-greffe confère apparemment un certain degré de rusticité à certains cultivars utilisés comme greffons. En outre, la survie de l'arbre sur ce porte greffe est bonne après des hivers rigoureux. Dans la pépinière, les francs Bailey sont sensibles au blanc sous des conditions humides où la circulation d'air est déficiente.

Chui Lum Tao (CLT) Porte greffe très rustique, moyennement vigoureux, facile à stratifier et offrant bon an mal an un fort pouvoir germinatif. En pépinière, il produit des francs assez uniformes pour ce qui est de la hauteur, du diamètre du tronc et des habitudes de croissance; sa vigueur s'apparente à celle du Bailey. Les francs sont beaucoup plus résistants au blanc que le Bailey. CLT a tendance à avoir une période de bourgeonnement plus courte que Bailey. Le système racinaire est plus vigoureux et plus rustique que celui du Bailey.

Lovell Même s'il n'est normalement pas utilisé en Ontario, ce cultivar s'est révélé un porte greffe haute tige très fiable que de nombreux pépiniéristes utilisent encore aujourd'hui dans le sud et l'est des États Unis. Il est reconnu pour être compatible avec les cultivars commerciaux. Il n'est pas aussi rustique que Bailey et n'est pas résistant aux nématodes.

Tzim Pee Tao (TPT) Porte-greffe très rustique, moyennement vigoureux, facile à stratifier et qui possède un fort pouvoir germinatif. En pépinière, il produit des francs assez uniformes pour ce qui est de la hauteur, du diamètre du tronc et des habitudes de croissance; sa vigueur s'apparente à celle du Bailey. Les francs sont beaucoup plus résistants au blanc que ceux du Bailey. TPT a tendance à avoir une période de bourgeonnement plus courte que celle du Bailey. Le système racinaire est plus vigoureux et plus rustique que celui du Bailey.

Les cultivars suivants de nectariniers ont été éliminés de la liste, car ils ne sont plus considérés comme importants :
Halford
Siberian « C »

Autres francs du genre Prunus servant de porte greffes

Les francs de prunier d'Amérique (Prunus americana), de cerisier de Mandchourie (Prunus tomentosa) et de cerisier noir des sables (Prunus besseyi) sont tous insatisfaisants comme porte greffes de pêchers en raison de leur piètre ancrage, de leur drageonnage et des problèmes d'incompatibilité qu'ils présentent.

Porte-greffes d'origine clonale

Brompton Prunier européen d'origine clonale (Prunus domestica) propagé par multiplication végétative au moyen d'incisions dans le bois dur. Il est peu utilisé comme porte greffe de pêcher et est réservé en général aux poches à remplacer où les arbres poussent sur des terres mal drainées. Plusieurs porte-greffes d'origine clonale sont actuellement à l'étude, mais doivent encore faire l'objet de recherches avant que des recommandations puissent être publiées quant à leur utilisation en Ontario.

Pour plus d'information

Pour plus d'information sur les cultivars de pêchers et de nectariniers, ainsi que sur les autres fruits tendres, consulter la galerie de photos des fruits tendres sur le site du MAAARO à www.ontario.ca/cultures.


Les recommandations concernant le choix des cultivars et les régions de la province auxquelles ils sont adaptés proviennent du Département de phytotechnie de l'Université de Guelph à Vineland ainsi que d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et du ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario (MAAARO). Les consultations auprès des producteurs, des expéditeurs, des négociants, des pépiniéristes, des transformateurs et de la Commission ontarienne de commercialisation des fruits tendres ont permis de recueillir des données précieuses.


La version anglaise de cette fiche a été préparée et rédigée par Ken Slingerland, MAAARO, Vineland et Jayasankar Subramanian, Département de phytotechnie, Université de Guelph, Vineland. Les auteurs tiennent à remercier les personnes et les associations suivantes pour la documentation fournie et leur aide pour la relecture de la fiche technique : Neil Miles, Bill Lay et Glen Alm, Département de phytotechnie, Université de Guelph; CanFro, Mori Nurseries et Adian Huisman, Commission ontarienne de commercialisation des fruits tendres.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424 1300
Courriel :ag.info.omafra@ontario.ca