Identification des légumineuses de pâturage


Fiche technique - ISSN 1198-7138  -  Imprimeur de la Reine pour l'Ontario
Agdex : 130
Date de publication : juin 2004
Commande no. 04-058
Dernière révision : octobre 2009
Situation : (En remplacement de la fiche technique no 89-036 du MAAARO, intitulée Comment identifier les légumineuses de pâturage)
Rédacteur : E. Ann Clark - Département de phytotechnie/Université de Guelph, J. Alex - anciennement du Département de biologie environnementale/Université de Guelph

Table de matières

  1. Introduction
  2. Coronille bigarrée
  3. Lotier corniculé
  4. Lupuline
  5. Luzerne
  6. Mélilot
  7. Trèfle alsike
  8. Trèfle blanc
  9. Trèfle rouge
  10. Vesce jargeau

Introduction

Les espèces semées dans les pâturages appartiennent pour la plupart à l'une de ces deux familles : les légumineuses ou les graminées. Les légumineuses sont des plantes à fleurs, comme le pois de senteur, et elles produisent leurs graines dans des gousses. Comparées aux graminées, dont les feuilles sont longues et minces, les légumineuses ont des feuilles composées de trois folioles ou plus, larges et arrondis. La plupart des légumineuses ont une racine pivotante, capable d'aller chercher l'eau plus profondément dans le sol que les racines des graminées.

On attache une importance particulière aux légumineuses parce qu'elles sont riches en protéines et qu'elles donnent de bons rendements sans apports d'azote. Elles peuvent former une association symbiotique avec la bactérie Rhizobium. Cette bactérie se fixe dans les nodosités ou renflements des racines de légumineuses et transforme l'azote de l'air, permettant ainsi à la plante de l'utiliser.

Il existe de nombreuses espèces de légumineuses en Ontario. Cette fiche technique a pour but d'aider à identifier les légumineuses, courantes, moins courantes ou sauvages, qui peuvent contribuer à la productivité et à la qualité nutritive des pâturages. On trouvera des renseignements sur la culture de la plupart de ces espèces dans la publication 811F du MAAARO, Guide agronomique des grandes cultures.

Coronille bigarrée

Coronille bigarrée

Tiges

  • grossières et creuses,
  • atteignent 30 à 150 cm de longueur et sont mi-retombantes,
  • ne grimpent pas comme les vignes,
  • hauteur verticale totale, environ 70 cm,
  • il peut aussi y avoir des tiges souterraines.

Feuilles

  • composées, avec 5 à 25 paires de folioles étroits, oblongs ou ovales,
  • comme celles de la vesce, mais sans vrilles.

Fleurs

  • rose blanchâtre à rose violacé,
  • apparaissent en groupe à l'extrémité d'une tige florale; disposées en forme de couronne.

Gousses

  • en forme de cylindres longs et minces,
  • divisées en trois à douze segments,
  • chaque segment contient une graine cylindrique, brun foncé, de 3,5 mm de long et 1 mm de diamètre.

Racines

  • une racine pivotante profonde, avec de nombreuses racines latérales ramifiées.

Caractéristiques

  • « Couronne » de fleurs rose violet; feuilles comme celles de la vesce, mais sans vrilles.

Lotier corniculé

Lotier corniculé

Tiges

  • minces, 60 à 90 cm de long, souvent très ramifiées,
  • varient de fortes et droites à faibles et couchées.

Feuilles

  • chaque feuille a 5 folioles, dont deux sont près de la tige et séparés des trois autres par une tige distincte.

Fleurs

  • jaune vif à jaune-orange,
  • en groupes de deux à huit fleurs, au bout de la tige florale.

Gousses

  • 2 à 4 cm de long, rondes et minces,
  • cinq ou six gousses sont généralement fixées à l'extrémité de la tige florale, en forme de patte d'oiseau,
  • les gousses passent du vert au brun foncé à maturité et contiennent normalement de dix à quinze graines brun foncé.

Racines

  • une racine pivotante profonde, avec de nombreuses radicelles latérales dans les premiers 30 à 60 cm du sol.

Caractéristiques

  • Feuille composée de cinq folioles, dont deux juste au point d'attache de la feuille sur la tige; groupes de fleurs de couleur jaune vif à orange rougeâtre.

Lupuline

Lupuline

Tiges

  • minces, filiformes et feuillues,
  • soit longues (jusqu'à 80 cm) et rampantes, soit
  • beaucoup plus courtes et dressées.

Feuilles

  • chaque feuille se compose de trois folioles petits et ovales, avec des dents courtes vers la pointe,
  • couvertes de poils fins, au moins en dessous,
  • le foliole central est porté par un pétiole,
  • les feuilles sont vertes et ternes, sans marque blanche.

Fleurs

  • jaunes,
  • forment une inflorescence de 1 cm de diamètre au bout d'une longue tige florale.

Gousses

  • noires, en forme de haricot ou tordues, 2-3 mm de long,
  • nervures proéminentes.

Racines

  • racine pivotante mince et très robuste.

Caractéristiques

  • Feuilles; petits groupes de fleurs jaunes sur une tige plus longue que les feuilles.

Luzerne

Luzerne

Tiges

  • minces, pleines ou creuses,
  • atteignent 60 à 100 cm de hauteur.

Feuilles

  • chaque feuille a trois lobes qui sont deux ou trois fois plus longs que larges, et dentés à la pointe,
  • la forme des lobes varie de longue et étroite à ovale,
  • la tige du lobe central est nettement plus longue que celle des lobes latéraux.

Fleurs

  • généralement violettes ou bleues, parfois jaunes ou blanches,
  • 10 à 20 fleurs groupées au bout d'une tige florale.

Gousses

  • en forme de spirale ou de croissant,
  • graine en forme de haricot,
  • la graine fraîche est jaune à jaune verdâtre.

Racines

  • quatre sortes : racine pivotante, racines latérales, rhizome ou racines traçantes.

Caractéristiques

  • Abondance de feuilles; forme des feuilles; petites dents à l'extrémité des folioles; tige plus longue pour le foliole central que pour les deux autres; port couché.

Mélilot

Mélilot

Tiges

  • très ramifiées et étalées,
  • atteignent 150 à 200 cm de longueur.

Feuilles

  • chaque feuille a trois folioles dentés tout autour.

Fleurs

  • jaunes ou blanches,
  • petites et très nombreuses formant des grappes longues et espacées (racèmes).

Gousses

  • petites (moins de 5 mm de long), ridées et en forme de prune,
  • les gousses deviennent brunes, gris sombre ou blanches quand elles mûrissent et elles renferment une ou deux graines,
  • la graine est jaune, semblable à celle de la luzerne, mais plus courte et sa forme ressemble moins à celle du haricot.

Racines

  • racine pivotante forte et profonde.

Caractéristiques

  • Grande plante d'apparence peu raffinée; folioles arrondis et dentés; tiges et feuilles dégagent une odeur parfumée particulière lorsque écrasées.

Remarques

  • On utilise deux variétés de mélilot, l'une à fleurs jaunes, l'autre à fleurs blanches. Celle à fleurs blanches s'enracine plus profondément, elle est plus grande et d'allure moins raffinée que la variété à fleurs jaunes.

Trèfle alsike

Trèfle alsike

Tiges

  • lisses et minces,
  • généralement couchées.

Feuilles

  • chaque feuille a trois folioles acaules (sans tige),
  • les folioles sont finement dentés tout autour ou seulement sur la moitié inférieure,
  • les folioles sont vert foncé, glabres (sans poils).

Fleurs

  • blanches à rosâtres,
  • forment une inflorescence serrée,
  • les fleurs naissent le long de la tige, les fleurs les plus jeunes vers le haut.

Trèfle alsike - fleurs

Gousses

  • très petites (moins de 1 mm de long), et en forme de poire,
  • une ou deux graines par gousse,
  • la couleur des graines va du vert clair au vert très foncé.

Racines

  • racine pivotante moins profonde que celle du trèfle rouge, mais plus ramifiée.

Caractéristiques

  • Fleurs tout le long de la tige; tige et feuilles glabres (sans poils).

Trèfle blanc

Trèfle blanc

Tiges

  • tiges lisses et massives qui rampent sur le sol, avec des ramifications verticales ou dirigées vers le haut.

Feuilles

  • chaque feuille a trois folioles arrondis, sans tige, brillantes au revers,
  • la bordure des folioles a quelques dents peu profondes, surtout remarquables à mi-chemin entre la pointe et la base du foliole,
  • il y a quelquefois une marque blanchâtre en V à la surface supérieure des folioles.

Trèfle blanc - fleurs

Fleurs

  • normalement toutes blanches, mais quelquefois avec une teinte rose,
  • forment une inflorescence presque sphérique.

Gousses

  • très petites (4 mm de long), comme celles des pois,
  • contiennent une à quatre graines en forme de cœur, dont la couleur va du jaune au rouge orangé ou au brun.

Racines

  • racine pivotante courte la première saison (elle meurt avant ou pendant la deuxième année), des racines courtes se forment à partir des nodosités des tiges rampantes.

Caractéristiques

  • Tige rampante; revers des feuilles brillant; trois folioles formant une feuille acaule (sans tige); marque blanche souvent présente sur chaque foliole; groupes de fleurs blanches.

Remarques

  • En Ontario, on utilise trois sortes de trèfle blanc : blanc sauvage, blanc commun ou hollandais, et ladino. Ils se ressemblent mais sont de tailles différentes. Le trèfle blanc sauvage est le plus petit, soit de 5 à 17 cm; le blanc commun atteint 25 cm; le ladino peut aller jusqu'à 34 cm.

Trèfle rouge

Trèfle rouge

Tiges

  • velues et feuillues,
  • poussent verticalement jusqu'à 15-42 cm de hauteur.

Feuilles

  • chaque feuille a trois folioles oblongs, sans tige,
  • marque blanche en V presque sur chaque foliole, mais pas toujours distincte,
  • folioles velus, surtout au dessous et sur les bords.

Fleurs

  • rose pourpre à magenta,
  • forment une inflorescence dense de 2,5 cm de diamètre.

Gousses

  • très petites (1 mm de long), en forme de gland,
  • contiennent des graines en forme de mitaine, dont la couleur va du jaune au violet foncé.

Racines

  • racine pivotante faible, avec de nombreuses racines adventives latérales.

Caractéristiques

  • Marques sur les feuilles; tiges et feuilles velues; fleurs en groupes serrés.

Remarques

  • En Ontario, on utilise deux sortes de trèfle rouge : le trèfle rouge à une coupe et le trèfle rouge à deux coupes. Le trèfle à une coupe est plus haut et d'aspect moins raffiné que celui à deux coupes. Il fleurit en général plus tard et donne une première coupe abondante mais sa repousse est faible. Le trèfle à deux coupes connaît un bon regain après la première coupe.

Vesce jargeau

Vesce jargeau

Tiges

  • longues (40 cm à 2 m) et filiformes; rampent sur le sol ou s'enroulent autour d'autres plantes.

Feuilles

  • chaque feuille a cinq à douze paires de folioles terminés par une aiguille, et se terminent par une, deux ou trois vrilles.

Fleurs

  • bleu-violet,
  • les fleurs, de 1 cm de long, se groupent souvent par 30 ou plus d'un côté d'une longue tige florale glabre.

Gousses

  • similaires à celles des pois, 2-3 cm de long, légèrement aplaties et de couleur brun clair, les graines sont rondes et de plusieurs couleurs : gris-vert, brun-noir ou tachetées.

Racines

  • racine pivotante avec racines latérales ramifiées; rhizome étendu.

Caractéristiques

  • Feuilles composées ayant cinq à douze paires de folioles et des vrilles fourchues; fleurs groupées d'un côté d'une longue tige florale; réseau de racines envahissantes.

Nous remercions le Secrétariat d'État pour sa contribution financière à la réalisation de la présente fiche technique.


Cette fiche a été rédigée à l'origine par E. Ann Clark, Département de phytotechnie, Université de Guelph, J. Alex, anciennement du Département de biologie environnementale, Université de Guelph, et S. E. Robinson, anciennement du MAAARO, North Bay. Elle a été révisée par J. Kyle, MAAARO et E. Ann Clark, Université de Guelph.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca