Introduction à l'agriculture durable


Fiche technique - ISSN 1198-7138  -  Imprimeur de la Reine pour l'Ontario
Agdex : 810/90
Date de publication : Juillet 2015
Commande no. 15-024
Dernière révision : Juillet 2015
Situation :
Rédacteur : N. Betts

L'agriculture durable est…

« la production efficace de produits agricoles sécuritaires et d'excellente qualité d'une manière qui protège et améliore l'environnement naturel ainsi que les conditions sociales et économiques des agriculteurs, de leurs employés et des collectivités locales, et qui sauvegarde la santé et le bien-être de toutes les espèces d'élevage. »

(Initiative pour le développement durable dans l'agriculture [SAI], 2010)

Table de matières

Les consommateurs se préoccupent de plus en plus de la façon dont leur nourriture est produite et transformée. La plus grosse composante dans la chaîne d'approvisionnement est la production même de la nourriture - c'est-à-dire l'agriculture. Les transformateurs alimentaires et les détaillants ont besoin d'un approvisionnement toujours plus gros et à long terme de matières premières de qualité.

Des événements météorologiques extrêmes et imprévisibles ainsi que la pénurie d'eau à l'échelle mondiale rendent la production agricole et la transformation des aliments de plus en plus incertaines. Des pratiques agricoles durables aident à assurer que les entreprises dans toute la chaîne d'approvisionnement ont accès à des sources fiables de produits. En même temps, la fiabilité crée de nouvelles possibilités de valorisation de la marque pour répondre aux demandes des consommateurs. Des sources durables de produits est un point qui distingue les entreprises sur le marché et les détaillants recherchent de plus en plus des agriculteurs qui peuvent fournir des produits qui sont produits de façon durable.

Définition de la durabilité à la ferme

L'agriculture durable est définie par trois éléments qui sont interdépendants : rentabilité économique, intendance environnementale et responsabilité sociale.

Le mot «durabilité», dans le contexte de l'agriculture, décrit une démarche globale à long terme à la ferme qui maximise la stabilité, l'équité et la santé économiques et environnementales de l'exploitation agricole, de l'entreprise et de la famille.

Une démarche durable en matière d'agriculture ne comprend pas seulement des discussions sur la protection de l'environnement et l'accroissement des profits.

La durabilité vise le processus et les pratiques d'affaires plutôt que la production de nourriture, de fibres ou d'aliments pour les animaux. Ce processus intègre des valeurs économiques, environnementales et sociales pour créer un «triple résultat» lorsque l'on examine les répercussions globales de l'entreprise. Ceci est très différent d'une démarche axée seulement sur les profits où les entreprises profitent du point de vue économique mais nuisent souvent par le fait même à l'environnement et à la société.

Contexte agricole

On observe de plus en plus un désir global d'accroître la durabilité en agriculture. Ceci ne veut pas dire la même chose dans toutes les fermes, dépendamment de leur emplacement, de ce qu'elles produisent ainsi que du lieu de vente et du prix des produits.

Quel que soit le produit acheté, cultivé ou vendu, il y a des concepts généraux qui peuvent être adaptés pour accroître la durabilité de chaque entreprise agricole en mettant l'accent sur le triple résultat de la rentabilité économique, de l'intendance environnementale et de la responsabilité sociale.

Ces éléments sont discutés séparément ci-après mais leurs buts se chevauchent, affectant et influant sur chacun des autres éléments. Par exemple, les décisions économiques influent sur l'environnement et la société; les mesures de protection de l'environnement affectent le bilan économique et le bien-être de la société.

Rentabilité économique

Pour être durable, une exploitation agricole doit être rentable. Bien que les composantes environnementales et sociales de la durabilité n'entraînent pas toujours des profits économiques immédiats, des pratiques durables auront des répercussions économiques positives sur l'exploitation.

Par exemple, la diversification des cultures peut aider à réduire les risques financiers à long terme tout en améliorant la qualité de l'eau et en fournissant d'autres bienfaits environnementaux qui accroissent la valeur de l'exploitation.

On doit tenir compte de ces facteurs lorsque l'on gère une entreprise agricole.

Les coûts de production et du matériel sont directement affectés par les pratiques agricoles durables. Les épandages d'engrais et de pesticides peuvent se faire de manière responsable et, dans la plupart des cas, être réduits avec une rotation des cultures, une sélection variétale ou une disponibilité au marché du produit final. Il arrive parfois que le rendement global diminue mais les différences entre les coûts de production et les revenus peuvent être améliorées, entraînant une rentabilité accrue pour l'exploitation agricole. De même, la gestion, les aptitudes à la commercialisation et l'expérience des décideurs auront des répercussions économiques directes sur l'entreprise.

Les indicateurs de la rentabilité économique d'une exploitation agricole peuvent comprendre :

  • un accroissement de la valeur nette ou des épargnes;
  • une dette sans cesse décroissante;
  • une exploitation uniformément rentable chaque année.

Intendance environnementale

L'intendance (ou la gérance) environnementale est un concept bien connu des agriculteurs. Pour plusieurs, c'est synonyme de l'agriculture durable. L'intendance environnementale utilise des pratiques écologiques qui ont des répercussions neutres ou positives sur les ressources naturelles et non renouvelables utilisées à la ferme. Ceci peut comprendre l'atténuation de dommages qui se sont déjà produits, comme l'érosion du sol ou le drainage de terres humides. Ceci peut également être encouragé en adoptant des mesures pour prévenir une dégradation future des ressources en terre et en eau avec des pratiques de conservation telles que :

  • la naturalisation de la zone riveraine;
  • l'utilisation de pratiques judicieuses pour abreuver le bétail;
  • l'établissement de cultures-abris appropriées.

Ces pratiques ont des répercussions directes sur les coûts de production et la rentabilité économique de l'agriculture durable.

La santé du sol est un autre facteur clé qui contribue à une intendance environnementale réussie. Le maintien d'une matière organique, d'une activité biologique et d'un bilan nutritif adéquats dans le sol aidera à nourrir les cultures à long terme et réduira ou éliminera le besoin d'engrais synthétiques.

Il y a plusieurs façons d'améliorer la fertilité et la santé d'un sol, comme l'inclusion de légumineuses dans la rotation des cultures, l'utilisation d'engrais ou de compost plutôt que ou conjointement avec des engrais synthétiques, et le maintien de connaissances pratiques sur la fertilité des champs pour pouvoir bien les gérer.

D'autres pratiques d'intendance peuvent comprendre :

  • la protection de la qualité de l'eau;
  • l'établissement d'une couverture du sol à l'année longue (résidus ou culture-abri);
  • l'intégration de systèmes culturaux et animaux pour maximiser les gains d'efficacité, l'apport en éléments nutritifs et la capacité énergétique;
  • le contrôle des plantes envahissantes.

Certaines pratiques traditionnelles sont contraires à des pratiques durables parce qu'elles perturbent beaucoup la structure du sol et la capacité d'un champ de s'adapter à des événements météorologiques extrêmes, au changement climatique et au stress de la production culturale intensive.

On doit envisager toutes les pratiques, qu'elles soient nouvelles ou traditionnelles, lors de la mise en œuvre de pratiques agricoles durables.

Responsabilité sociale

La responsabilité sociale vise la qualité de vie de chaque personne qui est touchée par l'entreprise : les employés, les clients, les voisins, les membres de la collectivité locale et l'agriculteur. Les exemples les plus évidents de ce concept dans l'Ontario rural sont les coopératives agricoles, les marchés agricoles, les événements organisés à la ferme et les visites au crépuscule. D'autres exemples portent sur le fonctionnement interne de l'entreprise, comme le traitement équitable des travailleurs et les bonnes habitudes d'affaires.

Les indicateurs de la responsabilité sociale peuvent comprendre :

  • le soutien d'autres entreprises et de familles locales, la contribution à l'économie autant locale et globale;
  • une population stable ou croissante dans la communauté rurale;
  • un retour des diplômés postsecondaires aux fermes familiales ou entreprises connexes de la collectivité.

Résumé

L'agriculture durable est définie par trois éléments qui sont interdépendants : rentabilité économique, intendance environnementale et responsabilité sociale. Il est important que l'on tienne compte de la durabilité à tous les niveaux de la chaîne d'approvisionnement. Les pratiques agricoles peuvent avoir des répercussions décuplées sur toute la chaîne d'approvisionnement de façon très complexe - positive et négative.

La durabilité est une cible. Les exploitations agricoles ne devraient toutefois pas s'attendre à «être» durables. Au fur et à mesure que les pratiques agricoles deviennent plus durables, les agriculteurs comprennent mieux les ressources naturelles qu'ils gèrent et comment ceci influe sur leur entreprise.

Des connaissances pratiques approfondies de la durabilité mènent à l'adoption de nouvelles pratiques durables en agriculture. Ceci accroît la capacité d'un exploitant agricole de réagir aux pressions du marché et aux conditions environnementales et l'aide à développer une entreprise robuste et résiliente. Les profits générés par des pratiques durables sont tangibles et non tangibles. Ils comprennent des gains économiques, une stabilité environnementale et des bienfaits sociaux.

La durabilité en agriculture, tout comme la rotation des saisons, est un processus qui n'est jamais terminé. C'est pourquoi il est tellement important de ne jamais cesser de poursuivre ce but.

Cette fiche technique a été rédigée par Nick Betts, spécialiste en gestion des entreprises, MAAARO, Guelph.

Pour tout renseignement sur ce site, veuillez vous adresser au Centre d’information agricole au
1 877 424-1300 ou ag.info.omafra@ontario.ca.