L'industrie du soya

De solides assises de collaboration

Albert Tenuta, pathologiste, grandes cultures, a établi de solides relations de travail partout au Canada et à l'étranger au fil des 25 ans qu'il travaille au MAAARO. Les réseaux d'Albert ont donné naissance à des perspectives d'entreprises coopératives dans l'industrie ontarienne du soya. Albert a toujours été très conscient des perspectives globales et œuvre afin que les producteurs de l'Ontario connaissent les tendances et les possibilités du secteur susceptibles de profiter à leurs entreprises.

Depuis 2014, Albert travaille avec le Crop Protection Network (CPN), réseau régional d'universités ayant reçu des concessions de terres aux États-Unis (É. U.) et le MAAARO, qui agit comme infrastructure de création coopérative de ressources en pathologie agricole pour les industries du soya en Ontario et dans les États du centre-nord des États-Unis. Le Canada se classe parmi les principaux pays producteurs de soya et s'est taillé une réputation mondiale au niveau de la qualité et des rendements. Malheureusement, dans nombre des grands pays producteurs de soya, y compris le Canada (notamment l'Ontario), les rendements diminuent chaque année en raison des maladies, entraînant des pertes inutiles pour les producteurs et le secteur agricole dans son ensemble. Les pertes dues aux maladies les plus récentes et publiées pour le Canada (2006) sont de 363 000 tonnes métriques (13 338 072 boisseaux), pour un coût conservateur éventuel de plus de 154 855 015 $ (cours au comptant - 11,61 $ le 4 décembre 2015) (Wrather et coll., 2010, Plant Health Progress).

Combattre ensemble les maladies du soya

Albert est le seul Canadien de l'équipe du CPN. Il voyait dans le CPN une tribune où collaborer avec des spécialistes de la vulgarisation à l'extérieur de l'Ontario afin de créer un message commun et solide concernant la lutte contre les maladies du soya. Le CPN a été créé afin fournir, grâce à la recherche, des renseignements impartiaux aux agriculteurs et au personnel agricole sur la façon de combattre, dans les champs, les problèmes naissants dus aux maladies des grandes cultures. Le projet a été subventionné par l'intermédiaire de Grain Farmers of Ontario (GFO) et du North Central Soybean Research Program (NCSRP). Le programme NCSRP a injecté dans le projet 58 000 $ par an en 2014, 2015 et 2016. Les Grain Farmers of Ontario (GFO) y ont injecté 10 000 $ par an pour la participation de l'Ontario. Sans la participation d'Albert au CPN, l'information réunie par l'équipe n'aurait pu être applicable aux producteurs de l'Ontario et la province aurait raté cette occasion de faire partie d'une marque solide. Le partenariat d'Albert avec ses collègues étasuniens et ses longs antécédents de collaboration avec les GFO et le NCSRP ont abouti à la participation de l'Ontario à ce projet.

Mise au point de ressources pour les besoins du secteur

Grâce au CPN, des outils et documents de vulgarisation innovateurs et de qualité ont été mis au point et distribués pour répondre aux besoins de l'industrie et réduire les risques pour les agriculteurs et les pertes économiques liées aux maladies du soya. Le groupe a préparé des documents de vulgarisation concernant les maladies nouvelles et naissantes (endémiques) pour l'Ontario et le centre-nord des É.-U. et diffusé ces renseignements à des niveaux multiples de l'interface de vulgarisation (médias imprimés, Web, vidéos, téléphone intelligent, bulletin des GFO, etc.) pour joindre des groupes divers d'intervenants. Jusqu'à maintenant, le CPN a créé 21 publications dans la série de répression des maladies du soya et six fiches de surveillance. Ces outils peuvent facilement être mis à jour pour y incorporer les conclusions les plus récentes de la recherche afin que les recommandations de lutte soient actuelles et pertinentes pour les producteurs. Le site Web du CPN (www.cropprotectionnetwork.org) affiche tous les documents et outils produits jusqu'à maintenant. Ils sont également disponibles sur le site Web des GFO (www.gfo.ca/production/production-resources). Jusqu'à maintenant, plus de 119 400 exemplaires des publications du CPN ont été imprimés et il y a eu près de 11 500 téléchargements des versions PDF.

Le CPN a concentré ses efforts dans le but d'offrir une approche uniforme à la lutte contre les maladies à l'intention des producteurs de soya de l'Ontario et du nord des É.-U., au moyen d'une source de confiance et de marque reconnue. Le logotype du CPN a été créé pour faire ressortir l'expertise solide qui sous-tend les produits de vulgarisation du groupe. L'objectif du CPN était de créer une voix uniforme et un seul message pour la lutte contre les maladies du soya. Sans la collaboration entre les États-Unis et l'Ontario, il n'aurait pas été possible de créer un aussi grand nombre de ressources ayant autant de rayonnement. L'infrastructure a facilité l'établissement de la marque pour les productions coopératives et créé un réseau de spécialistes s'appuyant mutuellement pour mettre en pratique la mission principale des institutions à concession foncière et du MAAARO, soit de fournir au secteur public de l'information fondée sur la recherche. Le succès du modèle n'est pas passé inaperçu car, en novembre 2015, les publications du groupe ont été soulignées par l'American Society of Agronomy, qui leur a décerné pour 2015 le prix Extension Education Community Education Materials Award.

En plus de créer une industrie du soya plus forte, le CPN a préparé en 2016 une série en cinq volets sur les moisissures et mycotoxines de l'épi de maïs, utilisée par le MAAARO cet automne pour gérer le problème des concentrations élevées de mycotoxines dans la récolte de maïs de l'Ontario de 2016. Le CPN continuera à mettre au point et à diffuser des ressources dans le secteur, pour appuyer la lutte contre les maladies des grandes cultures en Amérique du Nord.


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 12 mai 2017
Dernière révision : 12 mai 2017

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424 1300
Courriel :ag.info.omafra@ontario.ca