Cultivons l'avenir 2 - pour vous aider à réaliser vos objectifs

Une brasserie artisanale de l'Ontario augmente sa production grâce à une aide financière de Cultivons l'avenir 2

On a souvent l'impression de manquer de temps lorsqu'on gère une entreprise. C'est du moins celle de Brent Davies, vice-président et copropriétaire de la Wellington Brewery. La réservation d'un peu de temps pour examiner les possibilités de financement n'arrivait jamais en haut de la liste des priorités.

Brent Davies

« Quand on a une petite entreprise et qu'on jongle avec tout, on n'a souvent pas le personnel en mesure de trouver des options de financement, explique Brent. Mais après avoir bénéficié à trois reprises de projets à frais partagés grâce à Cultivons l'avenir 2, j'encouragerais les autres propriétaires d'une petite entreprise à prendre le temps de s'informer. Cela en vaut la peine. C'est un programme bien administré. »

La Wellington Brewery est la plus ancienne brasserie artisanale de propriété indépendante au Canada. Établie à Guelph depuis 30 ans, elle compte 45 employés à temps plein et 17 à temps partiel. « Nous avons connu une lente progression au fil des ans, et c'est ce que nous souhaitions. Nous voulons croître dans la mesure de nos moyens et rester fidèles à notre engagement envers notre communauté locale en concentrant nos activités principales à Guelph et dans la région de Kitchener-Waterloo. »

Brent a d'abord entendu parler de l'aide financière de Cultivons l'avenir 2 au contact d'autres membres de l'Ontario Craft Brewers qui en avaient profité.

Après en avoir appris un peu plus sur le programme, la Wellington Brewery a décidé de retenir les services d'un conseiller en affaires - qui avait su aider d'autres brasseries à obtenir du financement - pour la guider dans les étapes du processus de demande auprès de Cultivons l'avenir 2.

La décision de prendre le temps de présenter une demande a permis à la brasserie de faire fructifier ses affaires tout en conservant sa vocation artisanale à l'échelle locale. La Wellington Brewery a vu trois projets approuvés en vue d'un financement. En 2014, elle a accru sa capacité de production en se dotant d'un équipement neuf et de nouvelles cuves. En 2015, elle a ajouté une chaîne de mise en canettes qui a propulsé la capacité de la brasserie de 24 à 180 canettes par minute. Le troisième projet, dont le financement a récemment été approuvé, consiste en l'acquisition d'une nouvelle centrifugeuse qui apportera des avantages à la fois dans la chaîne de production et sur le plan environnemental. La brasserie pourra augmenter sa capacité, générer moins d'eaux usées, accroître le rendement de chaque lot de bière et améliorer la qualité des eaux usées restantes. Un essai de la centrifugeuse avant la présentation de la demande a convaincu la brasserie de la valeur de cet investissement. Le nouvel équipement offrira aussi aux brasseurs de la Wellington Brewery plus d'occasions d'expérimenter de nouvelles idées créatives.

« À ce jour, nous avons consacré l'aide financière au volet de la production. Nous voulons maintenant nous aventurer dans d'autres domaines, comme la commercialisation, pour lesquels un soutien est aussi offert dans le cadre de Cultivons l'avenir 2. »

Brent a un conseil pour d'autres petites entreprises qui pourraient bénéficier d'une aide financière à frais partagés : ne pas attendre. « Consultez le guide du programme Cultivons l'avenir 2. Et si vous n'en avez vraiment pas le temps, il est rentable de trouver quelqu'un à l'externe pour le faire. »

«C'est un programme très efficace qui nous a aidés à améliorer grandement notre productivité, affirme Brent. Même lorsqu'une demande n'a pas été acceptée, nous avons reçu des commentaires très utiles qui nous ont permis de rectifier le tir. »

Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 28 mars 2013
Dernière révision : 14 Jan 2016