Passez au contenu.
English

Certaines fonctionnalités de ce site nécessitent Javascript soit activé pour le meilleur usibility. S'il vous plaît activer Javascript pour fonctionner.

Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales

Cercopes

Ècume blanche produit par le cercope Cercopes s’enfouissent sous une écume blanche Nymphe de cercopes s’enfouissent sous une écume blanche
Cercope adulte Dommages causés par les cercopes Nymphe de cercope Cliquez pour agrandir.

Débutant

Nom scientifique
Philaenus spumarius

Identification

  • Les nymphes de cercopes s’enfouissent sous une écume blanche qu’elles produisent sur le fraisier.
  • Elles ont un corps mou et allongé et mesurent environ 0,3 cm (1/8 po) de longueur.
  • Les adultes sont robustes, de couleur brune ou grise et mesurent 0,6 cm (1/4 po).
  • Les nymphes de cercopes perforent les tiges des plants et en aspirent les sucs.
  • Les feuilles prennent un aspect crispé, vert foncé, qui rappelle les symptômes du virus de la frisée.

Souvent confondus avec
Les dommages du tarsonème du fraisier
Les dommages attribuables aux virus
Les nymphes de la cicadelle

Période d’activité
Les nymphes apparaissent à la fin d’avril ou le début de mai et arrivent à maturité pendant 5 à 8 semaines.

Notes de surveillance
Aucune surveillance particulière n’est habituellement requise à l’égard de ce type d’insectes, sauf dans le cas des fraisières mal désherbées ou entourées de prairies de fauche ou de pâture.

Dans le sud de l’Ontario, on commencera à surveiller fin avril-début mai. Une fois toutes les deux semaines, on posera un cadre de 30 cm x 60 cm (1 pied sur 2) à cinq endroits différents choisis au hasard, par acre de fraisière, et on inspectera tous les plants contenus dans le cadre. En début de saison, ce dépistage peut être fait aux endroits où l’on surveille l’anthonome fraisier. Au début, guetter la présence des petites masses spumeuses et des nymphes à la base des plants dans la zone du collet. Plus tard, examiner la face inférieure des jeunes feuilles en croissance. Par temps chaud et sec, les nymphes et les petites masses spumeuses peuvent se trouver à la base des plants, il faut bien écarter le feuillage des plants pour examiner le collet.

Seuils d’intervention
Les clients qui viennent cueillir leurs propres fraises ne sont en général pas trop rebutés par la présence de deux masses spumeuses par 2 pied carrés (0.2 m2). Mais au-delà de 10 masses spumeuses par 2 pieds carrés (0.2 m2), on peut craindre une baisse de la fréquentation.

Avancé

Nom scientifique
Philaenus spumarius

Identification
Les nymphes de cercopes s’enfouissent sous une écume blanche qu’elles produisent sur le fraisier. Elles ont un corps mou et allongé. Les jeunes nymphes sont jaunes et mesurent environ 0,3 cm (1/8 po) de longueur. Les nymphes moins jeunes sont vertes et mesurent 0,6 cm (1/4 po). Les adultes sont robustes, de couleur brune ou grise et mesurent 0,6 cm (1/4 po), mais on les voit rarement dans les fraisières où ils ne causent habituellement pas de problèmes.

Les nymphes de cercopes perforent les tiges des plants et en aspirent les sucs. Au début, elles s’attaquent à la base des plants, mais plus tard elles remontent dans les nouvelles feuilles. En se nourrissant, elles sécrètent une écume qui les protège des prédateurs. Il arrive que les feuilles se déforment et que les fruits soient atrophiés si leurs attaques sont trop intenses. Les feuilles prennent un aspect crispé, vert foncé, qui rappelle les symptômes du virus de la frisée.

Souvent confondus avec
Le tarsonème du fraisier (Les cercopes et les tarsonèmes du fraisier entraînent une distorsion du feuillage.)
Les dommages attribuables aux virus (Les virus peuvent aussi produire une distorsion et un gaufrage des feuilles.)
Les nymphes de la cicadelle (Les nymphes des cercopes sont plutôt jaunes que vertes et sont habituellement humides ou associées à la présence d’écume.)

Biologie
Les cercopes hivernent à l’état d’œufs insérés à la base des feuilles ou dans le collet des plants. L’éclosion des œufs et la sortie des nymphes a lieu à la fin d’avril ou au début de mai. Les nymphes mettent de cinq à huit semaines pour arriver à maturité. Les adultes migrent en juin pour revenir en septembre- octobre déposer leurs œufs à la base des tiges des plants.

Période d’activité
Les nymphes apparaissent à la fin d’avril ou au début de mai et arrivent à maturité 5 à 8 semaines plus tard.

Notes de surveillance
Aucune surveillance particulière n’est habituellement requise à l’égard de ce type d’insectes. Leur présence sera automatiquement décelée au moment du dépistage effectué pour d’autres ravageurs. Il faut s’attendre à des niveaux d’infestation plus élevés près des endroits herbeux, des pâturages, ou sur les mauvaises herbes dicotylédones poussant aux abords des plantations.

Dans le sud de l’Ontario, on commencera à surveiller fin avril-début mai. Une fois toutes les deux semaines, on posera un cadre de 30 cm x 60 cm (1 pied sur 2) à cinq endroits différents choisis au hasard, par acre de fraisière, et on inspectera tous les plants contenus dans le cadre. En début de saison, ce dépistage peut être fait aux endroits où l’on surveille l’anthonome du fraisier. Au début, guetter la présence des petites masses spumeuses et des nymphes à la base des plants dans la zone du collet. Plus tard, examiner la face inférieure des jeunes feuilles en croissance. Par temps chaud et sec, les nymphes et les petites masses spumeuses peuvent se trouver à la base des plants et il faut bien écarter le feuillage des plants pour examiner le collet.

Seuils d’intervention
Les clients qui viennent cueillir leurs propres fraises sont plutôt rebutés par la présence de l’écume. Ils tolèrent toutefois assez bien jusqu’à deux masses spumeuses par 2 pied carrés (0.2 m2). Mais au-delà de 10 masses spumeuses par 2 pied carrés (0.2 m2), on peut craindre une réduction du rendement.

Moyens de lutte

  • Un désherbage consciencieux de la fraisière facilite la lutte contre les cercopes, car les insectes adultes sont moins enclins à revenir en automne dans une fraisière bien nettoyée.
  • Habituellement les niveaux d’infestation par les cercopes restent bien en deçà des seuils d’intervention lorsqu’on applique un programme de traitement insecticide contre la punaise terne.