Passez au contenu.
English

Certaines fonctionnalités de ce site nécessitent Javascript soit activé pour le meilleur usibility. S'il vous plaît activer Javascript pour fonctionner.

Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales

La cicadelle de la pomme de terre

La brûlure de la cicadelle La brûlure de la cicadelle Une adulte de la cicadelle de la pomme de terre Une adulte de la cicadelle de la pomme de terre La peau ancienne d'une cicadelle de pomme de terre Cliquer pour agrandir.

Débutant

Nom scientifique
Empoasca fabae

Identification
Oeufs:

  • petits et difficiles à voir
Nymphes :

  • les jeunes nymphes, 1,5 mm de longueur, de couleur jaune vert, se déplacent rapidement sur le revers des feuilles
  • en vieillissant, elles développent des ébauches d’ailes qui les distinguent des adultes, lesquels sont dotés d’ailes complètes
  • les nymphes ont une curieuse aptitude, soit celle de se déplacer de côté (en plus de reculer)
  • dès la première menace, elles se réfugient sous les feuilles

Adultes :

  • vert pâle
  • corps long et étroit
  • cunéiformes
  • environ 3 mm de longueur
  • ils possèdent des pièces buccales adaptées à la succion
  • peuvent marcher, sauter et voler
  • leur structure corporelle ressemble à celle de la sauterelle, avec des pattes arrière bien développées et des ailes qui se replient sur le dos en imitant la forme d’une tente

Dommages :
Les feuilles touchées deviennent vert pâle et leur pourtour s’enroule vers le bas, le pourtour des feuilles brunit ensuite et devient cassant (« brûlure de la cicadelle »).

Souvent confondue avec
Le virus de l’enroulement de la vigne : les feuilles s’enroulent vers le bas mais il y a pas de nymphes ni d’adultes de la cicadelle de la pomme de terre; les feuilles des variétés rouges virent au rouge mais gardent les nervures vertes; les feuilles des variétés vertes jaunissent entres les nervures.

Cicadelles du raisin/à trois bandes/de la vigne vierge : les nymphes ne se déplacent pas de côté; les adultes sont jaune pâle avec trois taches noires ou des bandes en zigzag jaune foncé ou brunes sur les ailes antérieures; les dégâts prennent un aspect pointillé sur les feuilles plutôt que le jaunissement du pourtour et l’enroulement vers le bas.

Les premiers symptômes des carences en azote, en potassium, en magnésium ou en manganèse : le jaunissement s’étend du pourtour vers le centre de la feuille et il n’y a pas d’enroulement vers le bas des feuilles ni de nymphes.

Période d’activité
Les adultes de la cicadelle de la pomme de terre arrivent les premiers puis ils pondent leurs oeufs dans les feuilles, les œufs éclosent et les nymphes apparaissent du début au milieu de juin.

Notes de surveillance
Inspecter 100 pousses du côté le plus ombragé du couvert (est). On peut secouer le feuillage d’une vigne pour vérifier la présence de cicadelles de la pomme de terre adultes (elles s’envoleront de la vigne), mais cette technique ne vaut pas pour les nymphes, qui ne peuvent voler. On trouve les nymphes sur le revers des feuilles et sur les tiges. Examiner les feuilles en les retournant lentement. Prélever les échantillons dans la partie supérieure de la frondaison et choisir les plus jeunes feuilles sur les pousses du milieu jusqu’à la toute nouvelle feuille entièrement déployée près du point de végétation.  Les producteurs peuvent disposer des plaquettes adhésives jaunes dans le couvert du vignoble près des jeunes pousses pour dépister les insectes adultes dans leurs déplacements à l’intérieur du vignoble et découvrir les générations de ravageurs au fil de la saison.

Seuils d’intervention
Aucun seuil d’intervention n’est établi pour la cicadelle de la pomme de terre en Ontario. D’ordinaire on décide de traiter avec des insecticides quand on trouve des cicadelles dans la portion apicale des pousses ET que l’on observe des dégâts sur 25 % des rameaux. Si les vignes sont stressées, le seuil d’intervention est réduit à 10 %.

Avancé

Nom scientifique
Empoasca fabae

Identification
Oeufs:

  • petits et difficiles à voir
Nymphes :

  • les jeunes nymphes, 1,5 mm de longueur, de couleur jaune vert, se déplacent rapidement sur le revers des feuilles
  • en vieillissant, elles développent des ébauches d’ailes qui les distinguent des adultes, lesquels sont dotés d’ailes complètes
  • les nymphes ont une curieuse aptitude, soit celle de se déplacer de côté (en plus de reculer)
  • dès la première menace, elles se réfugient sous les feuilles

Adultes :

  • vert pâle
  • corps long et étroit
  • cunéiformes
  • environ 3 mm de longueur
  • ils possèdent des pièces buccales adaptées à la succion
  • peuvent marcher, sauter et voler
  • leur structure corporelle ressemble à celle de la sauterelle, avec des pattes arrière bien développées et des ailes qui se replient sur le dos en imitant la forme d’une tente

Dommages :
Les feuilles touchées deviennent vert pâle et leur pourtour s’enroule vers le bas, le pourtour des feuilles brunit ensuite et devient cassant (« brûlure de la cicadelle »).

Souvent confondue avec
Le virus de l’enroulement de la vigne : les feuilles s’enroulent vers le bas mais il y a pas de nymphes ni d’adultes de la cicadelle de la pomme de terre; les feuilles des variétés rouges virent au rouge mais gardent les nervures vertes; les feuilles des variétés vertes jaunissent entres les nervures.

Cicadelles du raisin/à trois bandes/de la vigne vierge : les nymphes ne se déplacent pas de côté; les adultes sont jaune pâle avec trois taches noires ou des bandes en zigzag jaune foncé ou brunes sur les ailes antérieures; les dégâts prennent un aspect pointillé sur les feuilles plutôt que le jaunissement du pourtour et l’enroulement vers le bas.

Les premiers symptômes des carences en azote, en potassium, en magnésium ou en manganèse : le jaunissement s’étend du pourtour vers le centre de la feuille et il n’y a pas d’enroulement vers le bas des feuilles ni de nymphes.

Biologie
La cicadelle de la pomme de terre ne survit pas à l’hiver en Ontario. Chaque printemps, des adultes en provenance des États américains voisins du golfe du Mexique sont portés par le vent et arrivent en Ontario après avoir survolé les Grands Lacs. Les premiers apparaissent dès la mi-mai et la migration se poursuit pendant une bonne partie du mois de juin. On les remarque d’abord dans les vignobles au début ou au milieu de juin, généralement après la première récolte de la luzerne dans la région. La disparition de leur première source de nourriture (la luzerne) incite les cicadelles à rechercher des hôtes intermédiaires dans les environs, notamment dans les vignobles. Les adultes s’accouplent et les femelles pondent ensuite deux ou trois œufs par jour tout au long de leur vie. Les œufs sont déposés sur des feuilles ou des pédoncules, dans la partie supérieure de la frondaison, et éclosent une dizaine de jours plus tard. Les nymphes mettent environ vingt-cinq jours à passer par les cinq stades nymphaux, progressivement plus imposants les uns que les autres. Seules les nymphes des trois derniers stades nymphaux ont des ébauches alaires visibles qui deviendront des ailes véritables au stade adulte. En passant d’un stade nymphal à l’autre, les nymphes abandonnent derrière elles leur ancienne peau, de couleur blanche. De trois à quatre générations se succèdent chaque année et restent en activité jusqu’à ce que la première gelée meurtrière les tue. Lors des périodes de temps chaud et sec en été, les populations de cicadelles peuvent exploser, justifiant dans certains cas le recours aux insecticides. Les adultes et les nymphes se nourrissent du matériel cellulaire des feuilles. Elles injectent aussi une toxine qui bloque le système vasculaire de la plante. Après que les cicadelles se soient nourries, le plant montre une vigueur réduite et son système vasculaire est bloqué, ce qui empêche la circulation normale de l’eau et des éléments nutritifs vers la zone touchée du plant.

Période d’activité
Les adultes de la cicadelle de la pomme de terre arrivent les premiers puis ils pondent leurs oeufs dans les feuilles, les œufs éclosent et les nymphes apparaissent du début au milieu de juin.

Notes de surveillance
Inspecter 100 pousses du côté le plus ombragé du couvert (est). On peut secouer le feuillage d’une vigne pour vérifier la présence de cicadelles de la pomme de terre adultes (elles s’envoleront de la vigne), mais cette technique ne vaut pas pour les nymphes, qui ne peuvent voler. On trouve les nymphes sur le revers des feuilles et sur les tiges. Examiner les feuilles en les retournant lentement. Prélever les échantillons dans la partie supérieure de la frondaison et choisir les plus jeunes feuilles sur les pousses du milieu jusqu’à la toute nouvelle feuille entièrement déployée près du point de végétation.  Les producteurs peuvent disposer des plaquettes adhésives jaunes dans le couvert du vignoble près des jeunes pousses pour dépister les insectes adultes dans leurs déplacements à l’intérieur du vignoble et découvrir les générations de ravageurs au fil de la saison.

Seuils d’intervention
Aucun seuil d’intervention n’est établi pour la cicadelle de la pomme de terre en Ontario. D’ordinaire on décide de traiter avec des insecticides quand on trouve des cicadelles dans la portion apicale des pousses ET que l’on observe des dégâts sur 25 % des rameaux. Si les vignes sont stressées, le seuil d’intervention est réduit à 10 %.

Moyens de lutte
Les cicadelles de la pomme de terre ont une préférence marquée pour les jeunes feuilles succulentes aussi une bonne gestion de la vigueur du couvert par une taille équilibrée, des cultures couvre-sol et des applications d’engrais adéquates devraient réduire les sources de nourriture des ravageurs.  

Lutte contre la cicadelle de la pomme de terre à l’aide d’insecticides - Les insecticides sont utilisés pour lutter contre la cicadelle de la pomme de terre dans la plupart des vignobles commerciaux. Voir la publication 360F du MAAARO, Guide de la culture fruiti�re, pour de l’information sur l’action des différents insecticides employés contre la cicadelle de la pomme de terre, des recommandations contre la cicadelle de la pomme de terre aux stades fleurs naissantes, fin de floraison à début de nouaison dès que le seuil d’intervention est atteint. Si Surround est le produit choisi, les applications doivent commencer dès que l’activité du ravageur est détectée et il convient d’assurer une couverture complète du feuillage.