Passez au contenu.
English

Certaines fonctionnalités de ce site nécessitent Javascript soit activé pour le meilleur usibility. S'il vous plaît activer Javascript pour fonctionner.

Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales

Complexe des cicadelles

Les dommages causées par la complexe des cicadelles Les dommages causées par la complexe des cicadelles Les dommages causées par la complexe des cicadelles Le stade adult de la cicadelle à trois bandes Le stade adulte de la cicadelle du raisin Cliquer pour agrandir.

Débutant

Noms scientifiques
Erythroneura comes (cicadelle du raisin)
Erythroneura tricincta (cicadelle à trois bandes)
Erythroneura, ziczac (cicadelle de la vigne vierge)

Identification
Dans les trois espèces, les cicadelles adultes sont d’une longueur de 3-3,5 mm, elles se déplacent rapidement et s’envolent quand on les dérange. Elles ont toutes cinq instars larvaires, une longueur de 2,2 à 2,5 mm à maturité et sont semblables aux adultes mais elles n’ont pas d’ailes.  

Cicadelle du raisin
Nymphes :

  • les stades immatures sont d’un blanc pâle
  • pas de pigmentation dans les yeux
  • au fur et à mesure qu’elles vieillissent, les taches sur leur dos deviennent plus foncées
  • les nymphes plus grosses ont trois paires de taches jaunes imprécises sur le corps

Adultes :

  • marques d’abord rouges orangées sur fond pâle, changeant à jaunes orangées avec des taches foncées et des rayures jaunes sur les ailes antérieures

Cicadelle à trois bandes
Nymphes
 :

  • Deux paires de taches foncées de chaque côté du corps derrière la tête

Adultes:

  • Trois rayures foncées distinctes, la première directement derrière la tête et  deux autres sur les ailes

Cicadelle de la vigne vierge
Nymphes :

  • Yeux brun rougeâtre et corps de couleur jaune pâle
  • Les nymphes plus âgées développent une paire de taches rouge brun derrière la tête et une autre paire de taches rouge brun plus loin sur le corps

Adultes :

  • De couleur jaune pâle ou blanche avec une bande brune en zigzag sur chaque aile, bandes transversales distinctes rouges

Dommages communs à toutes les cicadelles :

  • Feuilles avec un pointillé blanc ou jaunâtre

Souvent confondues avec
La cicadelle de la pomme de terre : les nymphes sont de couleur vert jaune brillant; les pourtours des feuilles jaunissent et s’enroulent vers le bas.

Les blessures dues à l’ozone : d’ordinaire non apparentes avant la mi-août surtout dans les hybrides; pas de nymphes ni de mues du côté inférieur des feuilles.

Période d’activité
Les dommages sont souvent trouvés après la floraison. Les nymphes de la deuxième génération sont présentent après la véraison (mi-août).

Notes de surveillance
Rechercher l’activité des adultes tôt dans le printemps dès que le temps s’adoucit et que les feuilles commencent à sortir. Il faut prélever des échantillons de nymphes de cicadelles dix jours après la fin de la floraison, pendant la troisième semaine en juillet et encore la troisième ou la quatrième semaine d’août. 

Examiner les feuilles en les retournant lentement pour voir s’il s’y trouve des cicadelles sur les faces inférieures. Bien échantillonner les nymphes de la première génération dans la partie inférieure du couvert; à partir de juillet, commencer l’échantillonnage des feuilles à partir du milieu des pousses. Examiner 100 tiges et déterminer le pourcentage des tiges démontrant les dommages par les cicadelles et si c’est la partie basale ou la partie supérieure de la tige qui est touchée.

Les cicadelles préfèrent les vignes vigoureuses (p. ex. les cépages de Vitis vinifera comme le Chardonnay) qui ont peu ou pas de soies sur la face inférieure des feuilles. Les populations les plus fortes se trouvent habituellement sur les vignes à l’extrémité des rangs ou au périmètre du vignoble. 

Seuil d’intervention  
En Ontario, on intervient généralement quand 50 % des tiges montrent des signes visibles de blessures au niveau médian du feuillage ou au dessus sur les pousses. Si les vignes ont subi un stress hydrique, le seuil est abaissé à 25 % des tiges portant des blessures.

Avancé

Noms scientifiques
Erythroneura comes (cicadelle du raisin)
Erythroneura tricincta (cicadelle à trois bandes)
Erythroneura, ziczac (cicadelle de la vigne vierge)

Identification
Dans les trois espèces, les cicadelles adultes sont d’une longueur de 3-3,5 mm, elles se déplacent rapidement et s’envolent quand on les dérange. Elles ont toutes cinq instars larvaires, une longueur de 2,2 à 2,5 mm à maturité et sont semblables aux adultes mais elles n’ont pas d’ailes.  

Cicadelle du raisin
Nymphes :

  • les stades immatures sont d’un blanc pâle
  • pas de pigmentation dans les yeux
  • au fur et à mesure qu’elles vieillissent, les taches sur leur dos deviennent plus foncées
  • les nymphes plus grosses ont trois paires de taches jaunes imprécises sur le corps

Adultes :

  • marques d’abord rouges orangées sur fond pâle, changeant à jaunes orangées avec des taches foncées et des rayures jaunes sur les ailes antérieures

Cicadelle à trois bandes
Nymphes :

  • Deux paires de taches foncées de chaque côté du corps derrière la tête

Adultes:

  • Trois rayures foncées distinctes, la première directement derrière la tête et  deux autres sur les ailes

Cicadelle de la vigne vierge
Nymphes :

  • Yeux brun rougeâtre et corps de couleur jaune pâle
  • Les nymphes plus âgées développent une paire de taches rouge brun derrière la tête et une autre paire de taches rouge brun plus loin sur le corps

Adultes :

  • De couleur jaune pâle ou blanche avec une bande brune en zigzag sur chaque aile, bandes transversales distinctes rouges

Dommages communs à toutes les cicadelles :

  • Feuilles avec un pointillé blanc ou jaunâtre

Souvent confondues avec
La cicadelle de la pomme de terre : les nymphes sont de couleur vert jaune brillant; les pourtours des feuilles jaunissent et s’enroulent vers le bas.

Les blessures dues à l’ozone : d’ordinaire non apparentes avant la mi-août surtout dans les hybrides; pas de nymphes ni de mues du côté inférieur des feuilles.

Biologie
Toutes les espèces hivernent sous forme d’adultes. Dès qu’elles sortent d’hibernation au printemps, elles se nourrissent d’une variété de végétaux y compris des mauvaises herbes annuelles, arrivant aux vignes où elles s’accouplent et pondent leurs oeufs sur les faces inférieures des feuilles entièrement déployées. Le moment varie d’une région à l’autre. Les oeufs de la première génération éclosent du milieu à la fin du mois de juin et les nymphes aptères mettent de deux à trois semaines pour devenir adultes, suivant la température. Les cicadelles adultes et les nymphes insèrent leur rostre pointu dans les feuilles pour aspirer le suc végétal. La cicadelle du raisin produit de 1,5 à 2 générations par année, alors que la cicadelle de la vigne vierge donne 2 générations. La cicadelle à trois bandes donne une seule génération. Les adultes ailés qui font leur apparition pendant les mois de juillet et d’août pondent des oeufs qui se développent pendant l’automne et deviennent des adultes qui passeront l’hiver.

Période d’activité
Les dommages sont souvent trouvés après la floraison. Les nymphes de la deuxième génération sont présentent après la véraison (mi-août).

Notes de surveillance
Rechercher l’activité des adultes tôt dans le printemps dès que le temps s’adoucit et que les feuilles commencent à sortir. Il faut prélever des échantillons de nymphes de cicadelles dix jours après la fin de la floraison, pendant la troisième semaine en juillet et encore la troisième ou la quatrième semaine d’août. 

Examiner les feuilles en les retournant lentement pour voir s’il s’y trouve des cicadelles sur les faces inférieures. Bien échantillonner les nymphes de la première génération dans la partie inférieure du couvert; à partir de juillet, commencer l’échantillonnage des feuilles à partir du milieu des pousses. Examiner 100 tiges et déterminer le pourcentage des tiges démontrant les dommages par les cicadelles et si c’est la partie basale ou la partie supérieure de la tige qui est touchée.

Les cicadelles préfèrent les vignes vigoureuses (p. ex. les cépages de Vitis vinifera comme le Chardonnay) qui ont peu ou pas de soies sur la face inférieure des feuilles. Les populations les plus fortes se trouvent habituellement sur les vignes à l’extrémité des rangs ou au périmètre du vignoble. 

Seuil d’intervention  
En Ontario, on intervient généralement quand 50 % des tiges montrent des signes visibles de blessures au niveau médian du feuillage ou au dessus sur les pousses. Si les vignes ont subi un stress hydrique, le seuil est abaissé à 25 % des tiges portant des blessures.

Moyens de lutte
Les temps froids et secs au printemps et à l’automne peuvent supprimer les populations des cicadelles. Le travail du sol à l’automne et le nettoyage des mauvaises herbes des terrains adjacents éliminent les sites susceptibles d’abriter ces ravageurs pour l’hiver près des vignobles et à l’intérieur de ces derniers.

Lutte contre le complexe de cicadelles à l’aide d’insecticides - Les insecticides sont utilisés pour lutter contre les cicadelles dans la plupart des vignobles commerciaux. Voir la publication 360F du MAAARO, Guide de la culture fruiti�re, chapitre 7 Raisin (PDF) ou le calendrier raisin seulement (PDF), pour de l’information sur l’action des différents insecticides, des recommandations pour les cicadelles aux stades fin de floraison à début de nouaison, ou savoir quand le seuil est atteint. Si  Surround est le produit de choix, les applications doivent commencer dès que l’activité des cicacelles est détectée, et il faut obtenir une couverture de pulvérisation complète du feuillage.